Archives de catégorie : Graines et variétés déjà essayées

Une catégorie pour répertorier les variétés déjà essayées au jardin…. Graines et plants sur pieds, aromatiques ou potagères…

Conseil Conservation Récolte Oignon : Lactofermentation !

Conseil pour la conservation d’une récolte d’oignons au jardin potager biologique.

La lactofermentation est la solution idéale pour avoir des oignons toute l’année !

Les avantages :

  • pas besoin de surveiller la récolte car pas de « pourrissement »,
  • alors que les bulbes mis en cave se conservent entre 3 et 6 mois, une lactofermentation peut attendre gentiment plus d’un an ! On couvre ainsi, ses besoins en oignons pour l’année !!!
  • on ne pleure qu’une fois (lors de la préparation de la mise ne lactofermentation), ensuite on dispose des oignons déjà découpés,
  • on n’encombre pas son congélateur et on évite ainsi la transmission de l’odeur d’oignon au reste des aliments congelés !!!
  • on augmente les propriétés nutritionnelle par la lactofermentation…
  • on consomme l’intégralité de la récolte sans jeter aucun oignons (pas de pourrissement), donc en plus de la quiétude de ne pas surveiller son panier d’oignons mis en cave… on est certain de consommer l’intégralité de sa récolte !!!
conserver vos oignons en lactofermentation - DZprod Jardin
conserver vos oignons en lactofermentation – DZprod Jardin

Voir l’article sur la bande de culture qui a permis de créer cet article : la culture des oignons au jardin partagé du Loucascarelet et la mise en lactofermentation de 4 cultivars d’oignons.

Basilic en pot : (culture et astuce), un seul pot pour toute la saison !

L’achat d’un pot de basilic en grande surface, au marché ou en jardinerie spécialisé, ne coute que 2 à 3€.

Bien des personnes ne profitent de cette aromate que 2 à 3 semaines….avant de voir le basilic péricliter et mourir…

Ils ne cueillent le basilic que si besoin. Ils laissent le pot tel qu’ils l’ont trouvé dans les étals. Bien souvent, les gens disposent le pot à l’intérieur de la maison mais trop exposé au soleil (les feuillent se recroquevillent et les tiges se plient). D’autres les gardent trop à l’ombre (les tiges s’allongent et le feuillage ne se développe que peu : vert foncé, il devient vert clair).

Ces gens trouvent naturel que le pot ne perdure que 2 à 3 semaines… et pourtant… un pied de basilic bien conduit vous donne des feuilles en quantité et cela pour toute la saison estivale  !

Comment faire pour un rendement de fou à partir de votre achat d’un pot de basilic du commerce :

comment mieux cultiver le basilic en pot ou en jardinière - conseil DZprod Jardin
comment mieux cultiver le basilic en pot ou en jardinière – conseil DZprod Jardin

Après l’achat, observez que le pot contient non pas un seul pied de basilic mais une multitude. Faite une première récolte en coupant toutes les tiges au dessus du troisième ou quatrième étage. Bien souvent cela équivaut à réduire les tiges de plus de la moitié de la motte !

Si vous avez une terrine, un bac ou des pots vacants, de la terre du jardin, du terreau ou une jardinière non encore utilisée vous allez rentabilisé votre achat pour sur !!!

Comment mieux cultiver le basilic en pot en terrine ou en jardinière - DZprod Jardin
Comment mieux cultiver le basilic en pot en terrine ou en jardinière – DZprod Jardin

Casser la motte et séparez délicatement les plants de basilic pour les transplanter dans vos contenants !

Il faut faire cela à l’ombre par temps frais car les racines sont hyper fragile. Il faudra ensuite garder les transplants à mi-ombre et pas en plein cagnard !… et surveiller l’arrosage.

Il faudra être patient un bon mois pour pouvoir de nouveau profiter de votre basilic et pouvoir à nouveau prélever de quoi agrémenter salades de tomate ou autre… et si lors de la première récolte vous avez pensé à congeler votre basilic vous ne manquerez de rien pendant ce temps d’attente….

Vous allez observez que les tiges que vous avez réduites vont engendrer 2 rameaux. D’une seule tige principale, on obtient maintenant deux tiges ! On observera dans le temps que ces deux tiges vont s’étoffer… et on coupera de nouveau ces tiges au dessus du troisième étage lorsque ces nouvelles tiges proposeront au moins une dizaine d’étage.

2 à 3 semaines plus tard, on obtient un plant qui s’est renforcé avec, une tige principale, deux tiges secondaires et sur chacune encore 2 tiges tertiaires !!!

Idem, on coupera les tiges tertiaires au dessus du troisième étages lorsque celles ci auront produite une dizaine d’étage…

On note que réduire ainsi le pied de basilic empêche la production de fleurs et donc la montée en graine…. C’est intéressant car seules les feuilles sont destinées à la cuisine….

On conclut donc que si on ne fait rien, on obtient en 2 mois, un basilic tout chétif et qui est montée en graine.

Réduire les plants la première fois, va privilégier le système racinaire à se développer. Les plants seront plus vigoureux.

Si pas de transplantation après achat, les plants meurent tous très vite (trop serrés, le système racinaire comme le système foliaire se gênent entre-eux et entre en compétition).

Au bout de 2 mois après la transplantation, on obtient des plants de basilic bien touffus et volumineux. Chaque plant est alors aussi volumineux que le pot initialement acheté (contenant une multitude de basilic qui étaient en compétition dans ce « petit pot »)

Jardinière calipso de chez MV Industrie pour du basilic et des aromatiques tout l'été !
Jardinière calipso de chez MV Industrie pour du basilic et des aromatiques tout l’été !

L’image est le résultat au bout de 2 mois de la transplantation d’un pot de basilic bien reparti dans la jardinière. Si vous avez la chance comme moi de posséder une jardinière calipso (de chez MV Industrie), votre récolte en sera d’autant plus belle. Pour comprendre pourquoi lire l’article vantant les mérite de la jardinière calipso…

Nota bene : de la même façon que l’on a transplanté les salades surnuméraires lors d’un semis en ligne trop serré, on utilise la jardinière calipso pour rentabiliser l’achat d’un seul pot de basilic. On estime à une dizaine d’euros l’économie faite sur 3 mois et surtout la joie d’avoir du basilic de mai à septembre !!!!

cornichon culture semis grillage récolte bocaux lactofermentation ou vinaigre

cornichon culture semis grillage récolte bocaux lactofermentation un titre qu’avec des mots clefs pour ne pas dire : la culture du cornichon, de la graine à l’assiette !

culture cornichon jardinière grillage - jardin urbain - association la jarre écocitoyenne
culture cornichon jardinière grillage – jardin urbain – association la jarre écocitoyenne

Un essai concluant en bac au jardin urbain (bac en fibre, jardin urbain au 2 allée du pébrier à Rochefort du Gard (cf Association La Jarre écocitoyenne) !

L’unique plant va donner des récoltes tout les 3 / 4 jours : une poignée de cornichon qu’il est facile de mettre en bocaux, grâce à la lactofermentation (eau + sel à raison de 30g/l).

culture cornichon - récolte du jour sur un seul pied
culture cornichon – récolte du jour sur un seul pied

Nous utilisons des bocaux de 200ml réutilisés après achats de pâte à tartiné sans huile de palme, de moutarde à l’ancienne ou autres caramel au beurre salé du Comptoir de Mathilde !

culture cornichon du jardin urbain lactofermenté - association la jarre écocitoyenne
culture cornichon du jardin urbain lactofermenté – association la jarre écocitoyenne

Le rendement d’un seul pied de cornichon : 3 bocaux par semaine !

Le seul hic est de voir une branche partir à travers le grillage et proposer ses fruits du côté du voisin… mais comme les récoltes se font presque journalièrement, il est facile de rectifier la trajectoire des ramifications portant les fruits…

La culture des cornichons est une culture sympa, ludique et les enfants du voisinage sont curieux de voir la plante grandir. Les fruits grandissent vite : un cornichon peut tripler de volume en 1 jour : c’est étonnant !

Pour obtenir d’autres cornichon, il faut veiller à récolter des cornichon de taille moyenne, sans les laisser trop grossir car cela freine la pousse et la fertilisation des fleurs en bout de ramifications

Un article complet sur le sujet :

https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/256/cornichon

  • Prise de vue: 11 juillet, 2017

Récolte des graines de coriandre – Astuce maison !

Cet article donne des astuces pour la récolte des graines de coriandre.

Bac petit-L - DZprod Jardin - 18 juillet 2016
Bac petit-L – DZprod Jardin – 18 juillet 2016

C’est la suite logique de l’article sur la coriandre. La feuille a été utilisée, ciselée sur des préparations culinaire ou garder surgelée pour être utilisée toute l’année. La plante sèche ensuite sur pied pour offrir enfin des graines que l’on se doit d’utiliser à deux fins : condimentaire (culinaire) et semis (jardin aromatique).

Astuce n°1 pour la récolte : Utiliser deux seaux de grande capacité. Le premier sert lors de la récolte. On le place sous la plante sèche qui offre ses ombelles de graines (dès fin juin). L’autre s’utilise pour nettoyer les graines des peluches et des petits branchages lors de la récolte.

Une image puis une vidéo pour illustrer le tout :

Récolte des graines de coriandre - DZprod Jardin - 18 juillet 2016
Récolte des graines de coriandre – DZprod Jardin – 18 juillet 2016

Astuce n°2 : Nettoyage après récolte Comment se débarrasser efficacement des petits branchages et poussières tombés dans le seau de récolte… On utilise le vent. Un peu comme on le faisait dans le temps pour nettoyer le blé de son écorce (en utilisant un VAN, un panier en osier…). Cette action s’appelle le VANNAGE (vannage. Séparation des grains battus de leur balle et de leurs impuretés, soit en les lançant en l’air avec une pelle, soit en les secouant dans un van).

Moi, j’utilise ce que j’ai sous la main : 2 seaux un peu profonds. La profondeur importe pour ne pas perdre trop de grains lors du vannage.

Ne pas vanner bien sur lors de forts vents. Une légère brise suffit, vous vous en rendrez compte….

Process : il suffit de faire transiter la récolte d’un seau à l’autre en laissant un demi-mètre entre le seau du haut qui laisse tomber les graines dans le seau du bas. Le vent va gerber les parties fines, poussières, petits branchages réduits en poudre par le frottement entre les mains…

Une technique comme au bon vieux temps que l’on peut actualiser : Utiliser un sèche-cheveux ou encore le soufflant du desherbeur thermique électrique de chez BERTHOUD !

La vidéo ci-dessous est un petit clin d’œil pour un usage détourné du desherbeur BERTHOUD :

On peut également utiliser ce désherbeur pour allumer le barbecue !!! D’ailleurs il est conçu également pour cette fonction « Allume BBQ ! » Par contre, je suis certain que BERTHOUD n’avait pas pensé à cet usage détourné de leur désherbeur thermique électrique. En utilisant la fonction ventillateur seule, DZPROD JARDIN offre là une fonction supplémentaire !

Enregistrer

Enregistrer

  • Prise de vue: 18 juillet, 2016

Globe Planter – Première introduction de Graminées

Globe Planter : Première introduction de Graminées.

J’ai toujours voulu essayer quelques graminées au jardin d’ornement ou en bacs. Pour une fois que je m’ intéresse aux végétaux qui ne produisent rien qui ne passe par le ventre !!! Ce qui me plait dans les graminées, c’est la prestance qu’ils ont dans les jardins ventés de notre région : Avec le vent, ils dansent et attire l’œil !!! Au grès des saisons, ils changent de couleur et ça c’est cool aussi !

J’ai mis en place 2 beaux bacs en fibre qui pourraient accueillir :

Le 23/02/2017 : Réception des végétaux en colissimo. Les végétaux sont super bien emballés… c’est très respectueux du vivant. Chapeaux bas GLOBE PLANTER ! Visiter la boutique en ligne.

Réception Globe Planter - panic effile - fétuque - roseau de chine - 23-02-2017
Réception Globe Planter – panic effile – fétuque – roseau de chine – 23-02-2017

J’ai l’habitude de voir défiler les plantes de chez Globe Planter (en caisse à Botanic) dans leurs pots vert fluo caractéristique de la charte graphique… Les plantes sont toujours superbes, en toute objectivité !!! et malgré le nom à consonnante anglophone, Globe Planter est une marque Française qui sélectionne des plantes dans le monde entier !!!

En attendant que mes graminées puissent être mise en valeur en photos (nous sommes bientôt en Mars !) et il me faut les tailler à raz, comme il se doit, comme pour grand nombre de graminées), je vous propose 2 vidéos sympathiques et le lien vers la page FaceBook de Globe Planter super bien réalisée !

Vidéo sur le jardin « exposition » ou jardin « vitrine » de Globe Planter :

Belle découverte que ce fournisseur de végétaux… amoureux de la nature par nature !

Au 18/06/2017 :

Le  » Panicum Virgatum Sangria » (Panic effilé Sangria) à mi-ombre se sent super alors qu’il m’est arrivé bien sec sur pied : (arroser par temps très sec, Taille en Mars)

Panicum virgatum Sangria cov (DZprod Jardin) le 18-06-2017
Panicum virgatum Sangria cov (DZprod Jardin) le 18-06-2017

Le Fétuque effilé Intense Blue Cov est un peu à l’étroit dans la spirale aromatique. Les feuilles en contact avec le bord de la spirale on tendance à bruler. Il ne devrait pas tarder à fleurir…

Fetuque effilé Intense Blue Cov - 16-08-2017
Fetuque effilé Intense Blue Cov – 16-08-2017

Le Roseau de chine (Miscanthus sinensis Brazil) devrait être un peu plus buissonnant (1m50 de haut, 1m de large). Le cerclage est certainement inutile. Sol  : Sec. Exposition : Soleil. Elle est la seule graminée à ne pas se plaire, pourtant au bon emplacement préconisé : Sa floraison d’août à octobre semble compromise…

Miscanthus sinensis Brazil (DZprod Jardin) le 18-06-2017
Miscanthus sinensis Brazil (DZprod Jardin) le 18-06-2017

 

 

  • Prise de vue: 23 février, 2017

Semer en poquet plutôt qu’en ligne !

En trois années de travail, de grelinette, de Bio’griff, de mulchage, d’amendement de compost mûr et autres couvertures du sol, j’ai enfin une terre fertile.

Cet article rapporte l’énorme erreur faite cette année, réitérée sur plusieurs carrés potager et bandes  de  culture.

Afin de semer en ligne et vouloir que la terre se réchauffe vite, j’ai enlevé la couverture (paillis et much). J’ai observé la fuite de millions d’insectes (beaucoup de cloportes car le much était pas mal lignifié).

J’ai semé des haricots : en une semaine ils sortent de terre…. une semaine encore et ils se sont faits pratiquement tous bouffés ou écrasés par le piétinement des chats fouisseurs de crotte…

Les bébettes privés de nourriture en décomposition (et c’est le cas de cloportes qui sont détritivores) se sont rabattus sur la seule nourriture présente : les semis tous juste sortis de terre !!!

CONCLUSIONS : garder le much sur la terre, semer en poquets en découvrant le sol de culture de son much que de la surface d’un cercle de 10cm de rayon.

Et si on veut que la terre se réchauffe vite, il suffit d’acheter des cloche Modul’O 35 de chez Pouss’vert (MV Industrie) !!! et placer les semis en godets sous cloche !!!

Pomme de terre (Solanum Tuberosum) – Essai 2017

Liste des cultivars des essais 2017 : Souvent cultivées cette année entre 2 lignes de haricots !!!

  • Élodie : Utilisation :Toutes utilisation culinaire; Rendement : Bon ; conservation : 6 mois ! Temps de culture de 85 à 115 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 28/35mm.
  • DITTA (bio) : Salade, vapeur, mitonnée, rissolée, calibre : 28/35, Classe A ; rendement : Bon, Conservation : 6 mois ; Temps de culture : 100-130 jours ; Peau jaune, chair jaune. (cf Bande des voisin 2017 ; Bac A2 jardin de quartier)
  • Samba : Utilisation : Frite, four, purée, potage ; Rendement : Très Bon ; conservation : 6 mois ! Temps de culture de 100 à 130 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 25/35mm.
  • Rosabelle (bio): ? (10 plants) ; Utilisation : Frite, four, purée, potage ; Rendement : Assez Bon ; conservation : 5 mois ! Temps de culture de 85 à 115 jours. Peau rouge, chair jaune. Calibre 28/35mm.
  • Sirtema (bio) :  Toutes utilisation culinaire; Rendement : Assez Bon ; conservation : 3 mois ! Temps de culture de 75 à 100 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 28/35mm.

NB : Les SIRTEMA seront à consommer de suite, les autres seront mises sur clayette avec de la paille… et hop après une journée de sèchage au soleil et un tri soigneux : à la cave, chez Marie et Franck

NB : La conservation se fait au mieux à une température de 8-10°c, la cave est à 16°… par contre j’aimerai savoir le taux d’humidité, il nous faudrait un appareil mesurant l’hygrométrie qui resterait en cave avec une feuille pour en relever les mesures à chaque visite… Si quelqu’un ne se sert plus d’un de ces appareils…. : 09.52.17.quarante quatre.69, Merci d’avance !)

NB : Plus on laisse le plants en terre, meilleure sera la conservation. Les pommes de terre voient leurs peaux s’épaissir… Au contraire, si on déterre les pommes de terre précèmment, on obtiendra des pommes de terre dites « nouvelles » (dont on pourra éventuellement consommer la peau qui sera très fine…)

Lien : conseil sur le ramassage et l’entreposage des tubercules pour la conservation.

 

Tour à pomme de terre – jardin urbain – réemploi canalisation de chantier BTP – Rochefort du Gard

Tour à pomme de terre – jardin urbain – réemploi canalisation de chantier BTP – Rochefort du Gard, un titre d’article pompeux ?

  • Très à la mode : La tour à pomme de terre (comme la tour aux fraises),
  • Ingénieux : Le réemploi de section de canalisation de chantier BTP (cf chantier à côté de la gendarmerie à Rochefort du Gard),
  • Lieu : Ouvert à tous, au jardin urbain (quartier « Allée des Pébriers » à Rochefort du Gard.
PDT en canalisation - Jardin Urbain Rochefort du Gard - 30-05-2017
PDT en canalisation – Jardin Urbain Rochefort du Gard – 30-05-2017

Au 26/05/2017 :

  • Pomme de terre Élodie ( Utilisation :Toutes utilisation culinaire; Rendement : Bon ; conservation : 6 mois ! Temps de culture de 85 à 115 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 28/35mm).
  • Pomme de terre Sirtemia ( Toutes utilisation culinaire; Rendement : Assez Bon ; conservation : 3 mois ! Temps de culture de 75 à 100 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 28/35mm).
  • Pomme de terre Samba (Frite, four, purée, potage ; Rendement : Très Bon ; conservation : 6 mois !) Temps de culture de 100 à 130 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 25/35mm.

Tour à patate de récupération

La tour à patate de récupération : Pour une culture des pommes de terre avec un minimum d’espace, en culture verticale. Le tout à moindre coût !

Essai 2017, au jardin de quartier « Allée du Pébrier », 30650 Rochefort du Gard » au sein de l’association La Jarre Écocitoyenne :

RRR - poubelle trouée en tour à patate
RRR – poubelle trouée en tour à patate

Essai 2016 au jardin partagé du Loucascarelet :

tour-a-patate-canalisation-industrielle-dzprod-jardin
tour-a-patate-canalisation-industrielle-dzprod-jardin

La culture verticale (comme la tour aux fraises) devient médiatique avec l’engouement des citadins à posséder un petit espace de culture. On trouve aujourd’hui en jardinerie, des tours à patate, en kit, qui répondent à cette demande.

Ici, pas de kit et de planches qu’il faille monter « au fur et à mesure » de la pousse du plant de patate.

Nos « tours à patate » sont des sections de canalisations issues du rebut de travaux d’aménagement assainissement publics, récupérés avec l’autorisation des chefs de chantiers.

patate-dans-et-hors-canalisation-dzprod-jardin
patate-dans-et-hors-canalisation-dzprod-jardin

Mode d’emploi : Placer une tubercule chaque 20cm en tout sens, au fond de la section. Recouvrir de terre. Une fois les plants germés, ajouter de la terre, (terreau, feuilles mortes, petits branchage broyés, etc…) afin de ne garder que quelques centimètres de feuillage de l’apex du plant apparent. Conduire ainsi le plant jusqu’à ne plus pouvoir emplir la section.

tour-a-patate-dzprod-jardin
tour-a-patate-dzprod-jardin

Vous voulez faire un essai ?

Les jardins partagés à Rochefort du Gard et David de « DZprod Jardin », peuvent vous aidez :

  • prêt d’une section de canalisation pour faire votre propre essai,
  • aide à la construction de votre « tour à patate » avec des planches et des éléments de récupération (Participation en Atelier ou en individuel).
  • conseil sur la culture des tubercules, cycle de vie de la patate, les variétés, conseil côté cuisine… (Ateliers)

Voir les premiers essais de 2015 de la conduite de pomme de terre en canalisation : Lire l’article, http://david.dzprod.fr/blog/essai-de-culture-des-patates-en-canalisation-de-recuperation/

CF le lien suivant (rappel du cycle de vie de la pomme de terre : http://plantdepommedeterre.org )

Potasse et phosphore

Voir la vidéo  : CF association la graine indocile.

CONCLUSION : La tour à patate est une solution pour les petits jardins et les balcons et terrasse. Le rendement en pleine terre est tellement plus important…

  • Prise de vue: 16 novembre, 2016

Jus de Bourrache antigaspill

Boire un jus de bourrache pur, c’est un peu comme boire une huitre aux arômes deconcombre !

Le goût de la bourrache est étonnant mais le jus issu de l’extracteur se doit être mélangé avec d’autres jus car son expression est bien trop forte.

Jus de Bourrache du 12 Mars 2017
Jus de Bourrache du 12 Mars 2017

Comme l’est la biodiversité au jardin, le meilleur des conseils en ce qui concerne la production de jus issu de l’extracteur, c’est la mixité.

Très peu de bourrache et beaucoup d’autres choses, c’est mieux qu’un jus 100% !

Le but était de consommer la bourrache qui s’était, toute seule comme une grande, resemée dans un de mes modules de serre haute de chez Pouss’vert.

bourrache-autosemis-bac-eychenne-dzprod-jardin-02-decembre-2016
bourrache-autosemis-bac-eychenne-dzprod-jardin-02-decembre-2016

J’ai vu cela comme un signe de Dame Nature : il fallait que je fasse quelque chose de cette plante qui s’offrait à moi et dont je n’utilisais que les fleurs comme décoration d’assiette lors de la composition de mes salades :

Macro Salade Fève et fleur de bourrache - DZprod Jardin - 10 juin 2016
Macro Salade Fève et fleur de bourrache – DZprod Jardin – 10 juin 2016
  • Prise de vue: 12 mars, 2017