Archives de catégorie : Ravageurs au jardin

Leur population est régulée par les alternatives à l’usage des pesticides ou par la lutte biologique et usage des auxiliaires

Semer en poquet plutôt qu’en ligne !

En trois années de travail, de grelinette, de Bio’griff, de mulchage, d’amendement de compost mûr et autres couvertures du sol, j’ai enfin une terre fertile.

Cet article rapporte l’énorme erreur faite cette année, réitérée sur plusieurs carrés potager et bandes  de  culture.

Afin de semer en ligne et vouloir que la terre se réchauffe vite, j’ai enlevé la couverture (paillis et much). J’ai observé la fuite de millions d’insectes (beaucoup de cloportes car le much était pas mal lignifié).

J’ai semé des haricots : en une semaine ils sortent de terre…. une semaine encore et ils se sont faits pratiquement tous bouffés ou écrasés par le piétinement des chats fouisseurs de crotte…

Les bébettes privés de nourriture en décomposition (et c’est le cas de cloportes qui sont détritivores) se sont rabattus sur la seule nourriture présente : les semis tous juste sortis de terre !!!

CONCLUSIONS : garder le much sur la terre, semer en poquets en découvrant le sol de culture de son much que de la surface d’un cercle de 10cm de rayon.

Et si on veut que la terre se réchauffe vite, il suffit d’acheter des cloche Modul’O 35 de chez Pouss’vert (MV Industrie) !!! et placer les semis en godets sous cloche !!!

Résultat du TEST – Piège à phéromone Carpocapse mâle de la cerise- ALGOFLASH NATURASOL

Résultat du TEST – Piège à phéromone – ALGOFLASH NATURASOL pour 3 dispositifs différents : Piège carpocapse des pommes et des poires, piège carpocapse des prunes et piège des mouches de la cerise.

Piège à phéromone ALGOFLASH NATURASOL – Mouche de la cerise (Rhagoletis cerasi) :

14 jours après la pose du disque de phéromone : le comptage et l’observation du disque…

  • une seule mouche de la cerise,
  • des mouches et pas mal de syrphes (qui ressemble à des petites mouches),
  • des moucherons en pagaille,
  • une abeille.

CONCLUSION : Pour une mouche de la cerise cible, une 50aines d’autres insectes dont pas mal d’auxiliaires du jardin (syrphe et abeille)

Comptage disque phéromone mouche de la cerise - DZprod Jardin
Comptage disque phéromone mouche de la cerise – DZprod Jardin

Néanmoins il est bon de disposer des disques de phéromone dans ses arbres :

  • Afin de pouvoir reconnaitre la mouche de la cerise, encore faut-il savoir à quoi elle ressemble,
  • cela permet, si la pression des mouches de la cerise est importante de procéder à un traitement biologique ou à réfléchir à d’autres méthodes afin de limité cette pression (éliminer les fruits tombés à terre, placer les cartons alvéolés sur les charpentières… etc…)

Le retour d’expérience en vidéo : le 06 Mai 2017, (pose des disque le 24 Avril) : Il y a pas mal de syrphes engluées (dommage car les syrphes mange les pucerons (dans la vidéo je dis que les syrphes mangent les coccinelles mais c’est totalement faux, je pensais aux coccinelles qui elles aussi sont des dévoreuses de pucerons (surtout leurs larves))) !!! De plus, je ne m’en suis même pas rendu compte mais j’ai confondu SYRPHE et RAPHIDIE : Alors que les syrphes ressembles à de petites mouches, la RAPHIDIE a un long cou. Lorsque j’ai parlé de syrphe dans la vidéo c’était plutôt une RAPHIDIE qui se nourrit également de pucerons et d’insectes, cachés dans les écorces des arbres. La raphidie est donc également un auxiliaire au jardin biologique.

Le piège à phéromone atténu fortement le risque d’avoir des cerises véreuses car elle limite les mouches mâles (qui attirés par les phéromones viennent se coller au piège mortel) et empêche ainsi ces messieurs, à à féconder les femelles : les pontes sont limitées et donc moins de cerises véreuses.

CONCLUSION : En ce qui me concerne et en ce début du mois de mai, la comptabilisation des papillons englués montre qu’il est inutile de lutter biologiquement contre la ponte de chenille de carpocapse de mon cerisier Bigarreau Burlat (très précoce cette année, la pression du carpocapse (Rhagoletis Cerasi) est faible début mai.

En ce qui concerne mon autre cerisier, qui va donner ses cerises dans un mois environ, ce ne sera peut-être pas la même chanson !!!

Si comme moi vous avez différents cerisiers, mieux vaut garder un disque de phéromone pour en étaler la pose  (1 toute les 6 semaines) car les carpocapse peuvent pondre jusqu’à 200 œufs chacun et cela sur plusieurs générations (Avril, mai, juin…)

Lutte biologique : Voir le super article de OOréka.
Ensuite, on peut choisir de traiter ou pas : moi, j’accepte un peu de protéine !!!

Le grand capricorne du chêne

Le grand capricorne du chêne : quel insecte ! La larve, comme l’insecte adulte est impressionnante.

Ma rencontre avec cet insecte s’est fait en récupérant du bois chez M. Goyat et un fendant les grosses sections de chène (avec l’aide de ma super hâche FISKARS X21 et de quelques coins)

Comme il existe de nombreux articles sur le sujet, je garde pour mémoire quelques éléments clefs et 2 clichés de ma rencontre avec cet insecte.

Capricorne femelle - 6cm - DZprod Jardin
Capricorne femelle – 6cm – DZprod Jardin

Sur une page, j’ai trouvé la remarque suivante fort interressante et quelques mots de vocabulaire qu’il me manquait : Voilà donc un copier/coller de la partie de la page en question :

La présence de grands capricornes sur un vieux chêne signifie qu’à plus ou moins long terme, l’arbre est condamné si bien que cet insecte est considéré comme un ravageur dans les zones où il abonde et que son statut de protection nationale est loin de faire l’unanimité.

Cependant, la larve du Grand Capricorne peut avoir également une action bénéfique au sein des écosystème. Par son activité saproxylique, la larve peut être considérée comme un ingénieur écologique, c’est-à-dire une espèce dont le développement contrôle la disponibilité en ressources pour d’autres espèces. Une équipe de chercheurs allemands a en effet récemment montré que la présence de larves de Grand Capricorne est corrélée à une plus grande diversité spécifique de coléoptères saproxyliques, dont certaines présentent elles-mêmes un intérêt de conservation. Ainsi, l’arbre progressivement blessé par le creusement des galeries larvaires, et dont les tissus entrent en décomposition, est utilisé comme ressource alimentaire par des coléoptères :

  •  xylophages (se nourrissant de bois vivant) et
  • saprophages (se nourrissant de bois mort) ainsi que par des champignons. Il s’ensuit que les coléoptères
  • mycétophages (se nourrissant de champignons saprophages),
  • nécrophages (se nourrissant d’animaux morts) et
  • zoophages (prédateurs d’autres insectes) prolifèrent et, que les
  • succiphages (lécheurs de sucs végétaux) profitent des exsudats liés aux blessures infligées par les larves de Grand Capricorne au bois. C’est donc une communauté entière qui bénéficie de la présence d’une seule espèce !

Un autre article, pour mémoire, un lien vers le site référence (un article plus que complet datant de 2005) :

https://www.insectes-net.fr/cerdo/cerd1.htm

On peut même y voir un accouplement d’un couple de capricorne… Remarque pour les voyeurs amateurs : c’est pas tout les jours que vous pourrez voir s’accoupler, un des plus grands d’insectes au monde. Et si vous vous posez la question… Oui ! Il en a une… comme lui…. Énorme !

Un autre clin d’oeil…

Magic Dildo ou larve de capricorne en macro - DZprod Jardin
Magic Dildo ou larve de capricorne en macro – DZprod Jardin

 

La Cétoine grise

La Cétoine grise ou funeste, « drap mortuaire » ou noire à points blancs. Lutte : Éradication manuelle.

Le 15/04/2015 : Découverte lors de prise de photos de mon cognassier en fleur…

La cétoine grise (voir le lien Wikipédia) est un nuisible qui se nourrit de pollen mais également des organes floraux ! Elle est attirée par des fleurs de couleurs claires. Les larves (jusqu’à 3cm se nourrissent des racines) restent enfouies dans le sol et attendent Mai à Juillet pour coloniser les bourgeons apicaux.

Invasion de cétoine grise au 15-04-2015
Invasion de cétoine grise au 15-04-2015
Cétoine grise se gavant de pollen au 15-04-2015
Cétoine grise se gavant de pollen au 15-04-2015
cétoine grise fleur de cognassier 15-04-2015
cétoine grise fleur de cognassier 15-04-2015

La Cétoine noire à points blancs n’a qu’un seul prédateur, une guêpe (scolie hirsute) qui la tue en la parasitant. Malheureusement cette sorte de guêpe est en voie de disparition, facilitant la prolifération de la Cétoine noire à points blancs.

Il n’existe pas de traitement chimique. Les jardiniers ne peuvent que l’éliminer manuellement le matin où elle est moins véloce.

En ce qui me concerne, je vais essayer de les donner à manger aux poules du Loucastarelet…. Après essai; les poules préfèrent les résidus de mon extracteur de jus et en deuxième lieu elles bectent les cétoines…. Il me faudra leur donner les cétoines en premier…

Le 27/03/2017 : Bota béné, les cétoines comme les fleurs de cognassier sont là 3 semaines à l’avance… (Le mois de mars 2017 a été un des plus chaud du siècle).

  • Prise de vue: 15 avril, 2015

Puceron : Étude 2016

Cela fait deux ans d’observation… Aujourd’hui, j’étaye mes observations par des recherches concrètes sur les sites référents en la matière :

Je vais pouvoir revoir mes articles postés ces deux dernières années :

Le Tigre

Le tigre ? C’est une petite punaise « Stephanitis piri » aux ailes transparentes.

Les feuilles se décolorent et jaunissent sous l’effet à la fois des moisissures qui se développent sur leur excréments et la fumagine issue de la fermentation de leur miellat. Effet colmatant pour les stomates de la feuille. Plus de photosynthèse. La plante se meurt si infestation. Une attaque massive de tigres peut entraîner la défoliation complète des arbres.

 Hiverne, en petits groupes, à l’état adulte sous l’écorce déhiscente des arbres. Ainsi, le badigeonnage des troncs à l’automne est une bonne mesure préventive.

Images en macro d’une punaise tigre mais celle du platane : http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i140fraval2.pdf

Mes images :

Macro tigre du poirier
Macro tigre du poirier
Macro tigre du poirier et excréments
Macro tigre du poirier et excréments
La ronde des tigres sur une feuilles de pommier
La ronde des tigres sur une feuilles de pommier

Article créé pendant que Pierrick emménage (heu, déménage… il est 11h25)

Nota Béné : Les tigres écrasés émanent une odeur fort appétant pour les fourmis. Voir la vidéo d’une fourmis de délectant d’une carcasse fraîche de Tigre. Voir également les photos de ce phénomène.Article « Fourmis ».

LUTTE : Dès l’apparition, en préventif, c’est préférable…

  • Badigeon Kaolinite (hiver),
  • réduction de la colonie « à la main » puis arrosage du feuillage,
  • savon noir (pour laver la fumagine et éviter de développement de champignons, laver en fin de journée. Pas de contact direct du soleil sur le jeune feuillage… On peut utiliser d’autres huiles végétales (colza, etc…)
  • Nicotine en solution pour pulvérisation (voir le lien sur cette lutte anciennement connue de 1945),
  • destruction et brûlage du feuillage tombé au sol (ou / et renouvellement des premiers centimètres de terre autour du tronc pour enlever les insectes tigres qui auraient niché ailleurs que dans les anfractuosité des écorces de l’arbre et que le blanc arboricole n’aurait pas tuer…),
  • j’ai aussi lu qu’il se vendait des solutions de nématodes et des larves de chrysopes (lutte biologique dans l’air du temps que des « boîtes spécialistes » ont développés afin de faire des ventes auprès des mairies et collectivités….) L’efficacité est relatives et fonctions des modes d’administrations, du cycle de la punaise tigre, de la température et des premières précipitations (fin mars/début mai)…. Bref

Au 26/06/2014 : Dégâts de l’attaque observée le 02 mai 2014 sur le pommier double U au niveau du cabanon.

Punaises Tigre sur le double U au 26-06-2014
Punaises Tigre sur le double U au 26-06-2014
dégâts dus à la punaise tigre au 26-06-2014
dégâts dus à la punaise tigre au 26-06-2014
dégâts causés sur pommier double U du Cabanon au 26-06-2014
dégâts causés sur pommier double U du Cabanon au 26-06-2014

Nota Béné : J’ai également observé des Punaises Tigres dans la sauge lors de son arrachage le 23/07/2014. La sauge ne semblait pas malade, pas de fumagine…. J’imagine que les punaises tigres ont là dans la sauge un endroit qui supporte le grand vent et qui offre un abri parfait. Merde ! J’y pense : Que trouve t-on au pieds de mon arbre malade : Un gros plants de sauge de plus d’un an ! Il me faudrait l’arracher au plus vite…

Suite de l’article le 20/05/2016 :

Le meilleur des liens sur le site Ephytia de l’INRA : Les ravageurs des cultures et leurs dégâts – HYPPZ > Insectes (Insecta) > Hémiptères > Punaises > Tingidae > Stephanitis pyri

Voir plus globalement le lien en amont sur les punaises en général : http://ephytia.inra.fr/fr/C/11349/hypp-Punaises. On y découvre qu’il existe des punaises auxilliaires !!!

Effectivement j’apprends donc certaines punaises sont prédatrices (elles sont alors des auxiliaires zoophages !) : Elles injectent leur salive, liquéfiant leurs hôtes, puis en aspirent le contenu ainsi digéré ! http://ephytia.inra.fr/fr/C/11528/hypp-Punaises-predatrices-Hemiptera

Cycle de la punaise prédatrice (site de l’Inra, voir la figure 7) : voir les dessins sur le cycle des larves, la durée de développement de chaque stade. Super !

Savoir reconnaitre les punaises prédatrices

 

  • Prise de vue: 1 mai, 2014

3 Solutions pour protéger les semis des animaux domestiques

Dans la rubrique bricolage et RRR (Recycle, Réutilise et Réduit), voici des idées pour empêcher de voir piétiner les semis.

3 manières de proteger vos semis - DZprod RRB
3 manières de proteger vos semis – DZprod RRB

(RRB : Ré-utilise, Recycle & Bricole)

Dans le détails :

1) Couper des cannes de la longueur du bac (ou du rang du semis).

Couper les cannes à la longueur des bac -DZprod Jardin
Couper les cannes à la longueur des bac -DZprod Jardin

Attacher les cannes entre-elles et ancrer les au sol. J’utilise du fil galvanisé et des agrafes bricolées à partir des réglettes rigides que l’on récupère sur tout balais d’essuie glace usagés ! La partie caoutchouc est jetée et vouée à l’incinération mais les réglettes métalliques trouvent une nouvelle vie : un exemple de Réemploi sous forme d’agrafe métallique pour le Jardin ! Si elles sont bien stockées après utilisation, ces agrafes sont Réutilisables à vie !

Protéger vos semis - DZprod RRB - 18-03-2016
Protéger vos semis – DZprod RRB – 18-03-2016
Agrafe pour le maintien des cannes au sol - DZprod Jardin
Agrafe pour le maintien des cannes au sol – DZprod Jardin

2) Une autre solution pour protéger les semis et de placer un maillage métallique sur les semis : Ré-emploi de grilles rigides destinées à être jetées en déchèterie !….

3) Une troisième solution et le Réemploi de cannes trop vieilles pour être de nouveau utilisées en tant que tuteurs : Casser les plus longues intersections de cannes et marcher sur celles ci pour les briser. On obtient des morceaux de section assez long pour être plantés. Planter les une dizaine de centimètre les unes des autres et vous obtenez un maillage suffisant pour que l’animal « crotteur fouisseur » se désintéresse de cet espace devenu trop étriqué pour y poser son séant !

La troisième solution en image : (cf Bac Eychenne saison 2016)

Protection des semis contre les chats - DZprod Jardin - 24 mars 2016
Protection des semis contre les chats – DZprod Jardin – 24 mars 2016

4) Paille + piquets de tentes.

2 effets recherchés : Pailler pour que la vie du sol se développe, et protection des semis contre les chats.

paillage-paille-pour-vent-et-semis-dzprod-jardin-30-aout-2016
paillage-paille-pour-vent-et-semis-dzprod-jardin-30-aout-2016

Offrir des rangs pour le semis dans un paillage du bac. La paille est retenue par des piquets de tentes. Des tuteurs reposent sur le dessus des rangs de paille  : Ils sont maintenus par les accroches des piquets de tentes. Cela contrecarrera les rafales de Mistral.

paillage-efficace-dzprod-jardin-30-aout-2016
paillage-efficace-dzprod-jardin-30-aout-2016

 

Enregistrer

  • Prise de vue: 18 mars, 2016

Culture en bacs : Du grillage pour la protection des semis !

Un autre titre à cet article : Dans le cadre du RRR (Recycle / Re-use / Reduce) ou (Recycle / Re-emploi / Reduction des déchets)

Culture en bac : Un moyen de protection des semis contre les chats fouisseurs de crotte !

Bac Bois 2 - Grillage anti-chat - DZprod Jardin - 02 mars 2016
Bac Bois 2 – Grillage anti-chat – DZprod Jardin – 02 mars 2016

J’ai de la chance d’avoir pu récupérer ces bouts de grilles rigides à la déchèterie. J’ai également de la chance que les montants qui sur-élèvent le grillage s’ajustent parfaitement à la dimension de mes bacs. Il suffit d’un petit coup de disqueuse et la grille se positionnent sur les bacs en offrant un espacement entre le terre et le grillage : juste de quoi empêcher les chats de poser leur pêche !

Grillage anti-chat - DZprod Jardin - 02 mars 2016
Grillage anti-chat – DZprod Jardin – 02 mars 2016
  • Prise de vue: 2 mars, 2016

le chat

Le chat, est-il un ravageur ou pas.

1: Aimant le terre fraiche, il écrase les semis lors de ses siestes, ou les replante.

2: De sa présence, il fait fuir les oiseaux au sol qui se nourrissent de ravageurs (fourmis, limaces, insectes…) mais les oiseaux mangent les graines aussi.

3: De ses crottes qu’il aime enfouir, il déterre les végétaux autour de ces cratères et fait de l’engrais alors est-il un ravageur du potager ?

Un commentaire ferait plaisir pour connaître votre avis.

La minette surveille la pousse des tomates de Lise
La minette qui protège les plantes ou pas.

Tatane : La tortue du Loucastarelet

Article pour la présentation de la tortue du Jardin du Loucastarelet.

Ce qu’il faut savoir : Cliquer Ici.

La tortue du Loucastarelet - DZprod Jardin - 29 août 2015
La tortue du Loucastarelet – DZprod Jardin – 29 août 2015
La tortue aime les mûres - DZprod Jardin - 29 août 2015
La tortue aime les mûres – DZprod Jardin – 29 août 2015

Par contre le sur-lendemain elle a fait « patte-basse » sur une jeune courgette ! La coquinette !

Empreinte dentale de tortue
Empreinte dentaire de Tatane – DZprod Jardin – 01 septembre 2015

Elle aurait pu se contenter de pourpier juste à côté mais la courgette était juste à porter de bec…. trop tentant.

Courgette dévorée par la tortue
Courgette dévorée par la tortue

La vidéo ci-dessous montre l’ensemble du jardin, le nouveau rack-à-outils composteur, le plant de cornichon mais surtout la tortue.

La tortue adore le pourpier. Quelle chance, il y en a plein le jardin. D’ici un mois elle va moins manger et elle va préparer son hibernation.

  • Prise de vue: 29 août, 2015