Archives de catégorie : Ravageurs au jardin

Leur population est régulée par les alternatives à l’usage des pesticides ou par la lutte biologique et usage des auxiliaires

Le Tigre

Le tigre ? C’est une petite punaise « Stephanitis piri » aux ailes transparentes.

Les feuilles se décolorent et jaunissent sous l’effet à la fois des moisissures qui se développent sur leur excréments et la fumagine issue de la fermentation de leur miellat. Effet colmatant pour les stomates de la feuille. Plus de photosynthèse. La plante se meurt si infestation. Une attaque massive de tigres peut entraîner la défoliation complète des arbres.

 Hiverne, en petits groupes, à l’état adulte sous l’écorce déhiscente des arbres. Ainsi, le badigeonnage des troncs à l’automne est une bonne mesure préventive.

Images en macro d’une punaise tigre mais celle du platane : http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i140fraval2.pdf

Mes images :

Macro tigre du poirier
Macro tigre du poirier
Macro tigre du poirier et excréments
Macro tigre du poirier et excréments
La ronde des tigres sur une feuilles de pommier
La ronde des tigres sur une feuilles de pommier

Article créé pendant que Pierrick emménage (heu, déménage… il est 11h25)

Nota Béné : Les tigres écrasés émanent une odeur fort appétant pour les fourmis. Voir la vidéo d’une fourmis de délectant d’une carcasse fraîche de Tigre. Voir également les photos de ce phénomène.Article « Fourmis ».

LUTTE : Dès l’apparition, en préventif, c’est préférable…

  • Badigeon Kaolinite (hiver),
  • réduction de la colonie « à la main » puis arrosage du feuillage,
  • savon noir (pour laver la fumagine et éviter de développement de champignons, laver en fin de journée. Pas de contact direct du soleil sur le jeune feuillage… On peut utiliser d’autres huiles végétales (colza, etc…)
  • Nicotine en solution pour pulvérisation (voir le lien sur cette lutte anciennement connue de 1945),
  • destruction et brûlage du feuillage tombé au sol (ou / et renouvellement des premiers centimètres de terre autour du tronc pour enlever les insectes tigres qui auraient niché ailleurs que dans les anfractuosité des écorces de l’arbre et que le blanc arboricole n’aurait pas tuer…),
  • j’ai aussi lu qu’il se vendait des solutions de nématodes et des larves de chrysopes (lutte biologique dans l’air du temps que des « boîtes spécialistes » ont développés afin de faire des ventes auprès des mairies et collectivités….) L’efficacité est relatives et fonctions des modes d’administrations, du cycle de la punaise tigre, de la température et des premières précipitations (fin mars/début mai)…. Bref

Au 26/06/2014 : Dégâts de l’attaque observée le 02 mai 2014 sur le pommier double U au niveau du cabanon.

Punaises Tigre sur le double U au 26-06-2014
Punaises Tigre sur le double U au 26-06-2014
dégâts dus à la punaise tigre au 26-06-2014
dégâts dus à la punaise tigre au 26-06-2014
dégâts causés sur pommier double U du Cabanon au 26-06-2014
dégâts causés sur pommier double U du Cabanon au 26-06-2014

Nota Béné : J’ai également observé des Punaises Tigres dans la sauge lors de son arrachage le 23/07/2014. La sauge ne semblait pas malade, pas de fumagine…. J’imagine que les punaises tigres ont là dans la sauge un endroit qui supporte le grand vent et qui offre un abri parfait. Merde ! J’y pense : Que trouve t-on au pieds de mon arbre malade : Un gros plants de sauge de plus d’un an ! Il me faudrait l’arracher au plus vite…

Suite de l’article le 20/05/2016 :

Le meilleur des liens sur le site Ephytia de l’INRA : Les ravageurs des cultures et leurs dégâts – HYPPZ > Insectes (Insecta) > Hémiptères > Punaises > Tingidae > Stephanitis pyri

Voir plus globalement le lien en amont sur les punaises en général : http://ephytia.inra.fr/fr/C/11349/hypp-Punaises. On y découvre qu’il existe des punaises auxilliaires !!!

Effectivement j’apprends donc certaines punaises sont prédatrices (elles sont alors des auxiliaires zoophages !) : Elles injectent leur salive, liquéfiant leurs hôtes, puis en aspirent le contenu ainsi digéré ! http://ephytia.inra.fr/fr/C/11528/hypp-Punaises-predatrices-Hemiptera

Cycle de la punaise prédatrice (site de l’Inra, voir la figure 7) : voir les dessins sur le cycle des larves, la durée de développement de chaque stade. Super !

Savoir reconnaitre les punaises prédatrices

 

3 Solutions pour protéger les semis des animaux domestiques

Dans la rubrique bricolage et RRR (Recycle, Réutilise et Réduit), voici des idées pour empêcher de voir piétiner les semis.

3 manières de proteger vos semis - DZprod RRB
3 manières de proteger vos semis – DZprod RRB

(RRB : Ré-utilise, Recycle & Bricole)

Dans le détails :

1) Couper des cannes de la longueur du bac (ou du rang du semis).

Couper les cannes à la longueur des bac -DZprod Jardin
Couper les cannes à la longueur des bac -DZprod Jardin

Attacher les cannes entre-elles et ancrer les au sol. J’utilise du fil galvanisé et des agrafes bricolées à partir des réglettes rigides que l’on récupère sur tout balais d’essuie glace usagés ! La partie caoutchouc est jetée et vouée à l’incinération mais les réglettes métalliques trouvent une nouvelle vie : un exemple de Réemploi sous forme d’agrafe métallique pour le Jardin ! Si elles sont bien stockées après utilisation, ces agrafes sont Réutilisables à vie !

Protéger vos semis - DZprod RRB - 18-03-2016
Protéger vos semis – DZprod RRB – 18-03-2016
Agrafe pour le maintien des cannes au sol - DZprod Jardin
Agrafe pour le maintien des cannes au sol – DZprod Jardin

2) Une autre solution pour protéger les semis et de placer un maillage métallique sur les semis : Ré-emploi de grilles rigides destinées à être jetées en déchèterie !….

grillage anti chat pour la protection des semis
grillage anti chat pour la protection des semis

3) Une troisième solution et le Réemploi de cannes trop vieilles pour être de nouveau utilisées en tant que tuteurs : Casser les plus longues intersections de cannes et marcher sur celles ci pour les briser. On obtient des morceaux de section assez long pour être plantés. Planter les une dizaine de centimètre les unes des autres et vous obtenez un maillage suffisant pour que l’animal « crotteur fouisseur » se désintéresse de cet espace devenu trop étriqué pour y poser son séant !

La troisième solution en image : (cf Bac Eychenne saison 2016)

Protection des semis contre les chats - DZprod Jardin - 24 mars 2016
Protection des semis contre les chats – DZprod Jardin – 24 mars 2016

4) Paille + piquets de tentes.

2 effets recherchés : Pailler pour que la vie du sol se développe, et protection des semis contre les chats.

paillage-paille-pour-vent-et-semis-dzprod-jardin-30-aout-2016
paillage-paille-pour-vent-et-semis-dzprod-jardin-30-aout-2016

Offrir des rangs pour le semis dans un paillage du bac. La paille est retenue par des piquets de tentes. Des tuteurs reposent sur le dessus des rangs de paille  : Ils sont maintenus par les accroches des piquets de tentes. Cela contrecarrera les rafales de Mistral.

paillage-efficace-dzprod-jardin-30-aout-2016
paillage-efficace-dzprod-jardin-30-aout-2016

 

Enregistrer

le chat

Le chat, est-il un ravageur ou pas.

1: Aimant le terre fraiche, il écrase les semis lors de ses siestes, ou les replante.

2: De sa présence, il fait fuir les oiseaux au sol qui se nourrissent de ravageurs (fourmis, limaces, insectes…) mais les oiseaux mangent les graines aussi.

3: De ses crottes qu’il aime enfouir, il déterre les végétaux autour de ces cratères et fait de l’engrais alors est-il un ravageur du potager ?

Un commentaire ferait plaisir pour connaître votre avis.

La minette surveille la pousse des tomates de Lise
La minette qui protège les plantes ou pas.

Tatane : La tortue du Loucastarelet

Article pour la présentation de la tortue du Jardin du Loucastarelet.

Ce qu’il faut savoir : Cliquer Ici.

La tortue du Loucastarelet - DZprod Jardin - 29 août 2015
La tortue du Loucastarelet – DZprod Jardin – 29 août 2015
La tortue aime les mûres - DZprod Jardin - 29 août 2015
La tortue aime les mûres – DZprod Jardin – 29 août 2015

Par contre le sur-lendemain elle a fait « patte-basse » sur une jeune courgette ! La coquinette !

Empreinte dentale de tortue
Empreinte dentaire de Tatane – DZprod Jardin – 01 septembre 2015

Elle aurait pu se contenter de pourpier juste à côté mais la courgette était juste à porter de bec…. trop tentant.

Courgette dévorée par la tortue
Courgette dévorée par la tortue

La vidéo ci-dessous montre l’ensemble du jardin, le nouveau rack-à-outils composteur, le plant de cornichon mais surtout la tortue.

La tortue adore le pourpier. Quelle chance, il y en a plein le jardin. D’ici un mois elle va moins manger et elle va préparer son hibernation.

Le puceron lanigère

Observation : Sur un pommier double U au jardin du Loucastarelet.

Le puceron lanigère sur pommier double U au 24-04-2015
Le puceron lanigère sur pommier double U au 24-04-2015
Macro puceron lanigère sur pommier au 24-04-2015
Macro puceron lanigère sur pommier au 24-04-2015
 Le pommier était déjà malade, avec des endroit sur le tronc et les branches principales où l’écorce avait déjà subi des attaques les années précédentes. L’arbre avait été fragilisé il y a deux mois par une coupe d’une de ses 4 charpentières (dont l’écorce était presque inexistante…). Depuis leur plantation (trop à l’ombre), les double U n’ont subi aucune coupe, ni taille de forme, ni traitement…

L’insecte piqueur-suçeur en grand nombre va certainement condamner le pommier double-U.

 

Le Puceron noir de la fève

Je connaissais le puceron vert, (voir l’article de mai 2014 sur le puceron vert), mais pas le noir. Or, je découvre que le puceron noir s’appelle le puceron noir de la fève. Il se retrouve également sur d’autres végétaux (cf complément d’information sur Wikipédia)

le puceron noir de la fève
le puceron noir de la fève

Cette espèce se distingue des autres pucerons par le tibia arrière renflé des femelles sexuées.

Les pucerons s’attaquent à presque toutes les plantes. Ils sucent la sève et produisent en grande quantité une substance sucrée et collante, appelée miellat, et sur laquelle se développe un champignon noir : la fumagine.

Le cycle biologique se déroule en deux temps : d’abord en automne et hiver sur des plantes hôtes primaires arbustes tels que le fusain d’Europe et le seringat, puis à partir d’avril-mai sur des plantes hôtes secondaire très diverses : fève, haricot, pomme de terre, mais aussi betterave, sarrasin…, sur lesquelles ils forment des colonies compactes de plusieurs milliers d’individus.

Il existe de nombreux ennemis des pucerons. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis, les « auxiliaires » cités ci dessous sont donc précieux au jardinier pour lutter contre les ravageurs au jardin.. Ces auxiliaires (pour le jardinier) sont essentiellement des prédateurs et des parasites :

  • les coccinelles (adultes et larves)
  • les syrphes (larves)
  • les chrysopes (larves)
  • des petites guêpes qui pondent leurs œufs dans le corps même des pucerons.
  • les oiseaux (les mésanges), sont des prédateurs efficaces des pucerons.

Les tunnels Modul’O de chez Pouss’vert

Robustes, pratiques et garantie 3 ans, les tunnels Hauts avec couvercle, comme les tunnels bas de forçage, ces mini-serres sont de plus un « Must » pour protéger efficacement vos semis des ravageurs….

Tunnel Modulo DZprod-Jardin_au 28-03-2015
Tunnel Modulo DZprod-Jardin_au 28-03-2015

Voici quelques clichés, et clin-d’œil, de l’utilisation des tunnels Modul’o :

Vue ensemble au 14-02-2015
Vue ensemble au 14-02-2015
Vue ensemble au 28-03-2015
Vue ensemble au 28-03-2015
 Protection contre les intempéries : Le vent, la neige…
Vue ensemble les serres tunnel sous la neige au 04-02-2015
Vue ensemble les serres tunnel sous la neige au 04-02-2015

Les 2 modèles de tunnel Modul’O : Haut (avec couvercle), et bas (sans couvercle).

Protection contre les enfouisseurs-crotteurs : Voir l’article sur le sujet (les chats au jardin)

Tunnel modulo - pouss-vert - antifouisseur de crotte au 02-04-2015
Tunnel modulo – pouss-vert – antifouisseur de crotte au 02-04-2015
Tunnel Modulo - poussvert - antichat - DzprodJardin au 11-04-2015
Tunnel Modulo – poussvert – antichat – DzprodJardin au 11-04-2015

Réalisation « maison » de piquets pour les serres (voir l’article en question : Ici)

Voir le siteWeb de l’entreprise Française qui fabrique et commercialise les serres plastiques Modul’O : http://www.poussvert.com/

Nota Bene : Samedi, 25 avril 2015 : de 9h à 18h
Chez MVI, Z.A. Champgrand (26) Loriol
VENTE DIRECTE D’USINE : Mini serres, tunnels, cordeaux, tuteurs, serres Richel, bordures à gazon, godets à semis

 

Le chat

Cette page est bien sur un clin d’œil car le chat n’est pas vraiment un ravageur pour le potager…. à moins que….

  • aimant le terre fraiche, il écrase les semis lors de ses siestes,
  • de sa présence, il fait fuir les oiseaux au sol qui se nourrissent de ravageur (fourmis, limaces, insectes…)
  • de ses crottes qu’il aime enfouir, il déterre les végétaux autour de ses cratères…
Minette du Loucastarelet sous la lavande
Minette du Loucastarelet sous la lavande
Minette du Loucastarelet 1
Minette du Loucastarelet 1
 Bref, cette page n’est que prétexte à quelques photos pour vous présenter Minette du jardin du Loucastarelet :
Minette du Loucastarelet de face
Minette du Loucastarelet de face
Minette du Loucastarelet de profil
Minette du Loucastarelet de profil

La meilleure parade pour éviter que les chats ne viennent gratter dans vos semis : Les tunnels Modul’O de chez pouss’vert ! Quoiqu’un peu onéreux, les tunnels hauts avec couvercles comme les tunnels de forçage bas, sont de très bons produits (garantie 3 ans). Le cliché ci-dessous en prouve l’intérêt ! Notre chat « MC-Miaou » en bout de ligne de semis…. Voir également l’article vantant les mérite des tunnels Modul’O de chez Pouss’vert.

Tunnel modulo - pouss-vert - antifouisseur de crotte au 02-04-2015
Tunnel modulo – pouss-vert – anti fouisseur de crotte au 02-04-2015

Le 24/04/2015 :

Lise et sa minette avec un nouveau collier au 24-04-2015
Lise et sa minette avec un nouveau collier au 24-04-2015
Minette du loucastarelet_13_05_2015
Minette du loucastarelet_13_05_2015

La surpopulation de limaces_oct_2014

Les surpopulations s’observent surtout au printemps et à l’automne.

Les bons liens :

Pourquoi autant de limace cette année ?

  • Le paillage (observation de ponte sous le paillage)
  • La culture d’oeillets d’Inde (anti nématodes : vers vivant sous terre qui parasitent les limaces). Moins de nématodes, plus de limaces, aleurodes et pucerons !!!

Comment éradiquer les limaces ?

  • Les carabes (entassement de branchages dans un coin du potager), limace tigre ou le canard coureur indiens, le crapaud,
  • Du férramol (phos­phate ferrique : minéral abondant à l’état naturel qui agit comme coupe-faim, les gastéropodes meurent d’inanition) ; Cendre, verre de bière, croquette pour chats, coquille d’oeufs
  • Des planches de bois + feuille de salade ou autre

Nota-Béné : Le férramol. Il faut juste évi­ter d’en mettre trop près d’un plan d’eau ou d’un cours d’eau, dans la me­sure où le phos­phore et le fer contri­buent à l’eutrophisation en ser­vant d’engrais pour les algues. (voir l’article sur le sujet)

Si je vois des limaces en trop grand nombre, je peux penser que je n’ai pas donné assez de place à ses multiples prédateurs dans mon “écosystème jardin”. La limace agit donc comme bio-indicateur d’un déséquilibre ou d’un manque de diversité, qu’il soit naturel ou anthropique.

Nota-Béné : Bacillus thuringiensis (notre produit le plus vendu, un baccille gram+, aérobie) serait également toxique pour trois espèces de limaces (voir thèse ici : 

 

 

 

Les bonnes et les mauvaises relations entre deux organismes vivants.

Les bonnes et les mauvaises relations entre deux organismes vivants.

Les facteurs écologiques biotiques.

Un super lien. Cela permet de voir de haut, de prendre du recul et peut-être mieux comprendre les relations d’interdépendence entre les insectes auxilliaires / insectes ravageurs et leurs hôtes végétaux du jardin.