Archives de catégorie : Pages de liens – conseils – en savoir plus.

Catégorie dans laquelle l’apprenant jardinier peut trouver des pages de liens (concernant les plantes, le jardin, les techniques et essais de production, etc…).

Racine et enracinement

Conseil de David :

Si l’on veut transplanter des fraisiers, par exemple, il faut couper le bas des racines : cela stress la plante. Elle se dit : « au secours, je vais mourir! » et se met  à refaire plus de racines.

La racine est l’organe souterrain d’une plante servant à la fixer au sol et à y puiser l’eau et les éléments nutritifs nécessaires à son développement.

source: wikipédia       La racine sert a puiseé la nourriture et l’eau qui est dans la terre  et à la plantes de ne pas être déracinée au premier coup de vent.

Les bonnes et les mauvaises relations entre deux organismes vivants.

Les bonnes et les mauvaises relations entre deux organismes vivants.

Les facteurs écologiques biotiques.

Un super lien. Cela permet de voir de haut, de prendre du recul et peut-être mieux comprendre les relations d’interdépendence entre les insectes auxilliaires / insectes ravageurs et leurs hôtes végétaux du jardin.

Eutrophisation

Si on en parle peu aujourd’hui, on en parlera bien plus demain….

C’est quoi l’eutrophisation ? Lire l’article Wikipédia sur l’eutrophisation.

C’est donc un étouffement d’un milieu aquatique, provoquant son assèchement.

Le processus :

  • apport d’éléments nitrés et phosphorés (agriculture, automobile, lessives, etc…)
  • multiplication d’algues et cyanobactéries,
  • consommation O2 dissout du à la dégradation des végétaux aquatiques (les algues empêchent la photosynthèse en bloquant les rayons lumineux et la pénétration dans l’eau.
  • installation anaérobique
  • mort des organismes aérobiques et donc accélération de la perte de concentration en O2 dissout (par dégradation et par manque de photosynthèse.

La loi de Liebig sur le minimum : Avoir en tête l’image du tonneau où chaque planche est un éléments nécessaire au développement végétal….

Qu’est ce qu’un facteur écologique : Biotique ou abiotique, ils agissent directement sur TOUS les êtres vivants.

L’Anthropisation : Transformation d’un écosystème par l’action de l’homme.

L’Anthropisation et entropie ? L’anthropisation : action entropique, amène du désordre…. Homophonie  et presque  synonymie, finalement  !!!?

La solarisation en culture en carré potager

Bien que la technique soit récente et liée au monde professionnel du Maraîchage, peut-elle se décliner aux particuliers et aux jardins potagers ?

Comment s’y prendre :

http://www.grab.fr/wp-content/uploads/2010/09/APREL-GRAB_solarisation_122011.pdf

Je vais mettre en place cette technique si :

  • la rotation des cultures n’apporte que peu de solutions,
  • concernant une culture spécifique, chaque année la même maladie rémane dans le même carré,
  • la capacité des mes réserves d’eau sont insuffisantes tout au long de la saison de production
  • aucune autre solution n’a portée ses fruits (c’est souvent le cas pour les Nématodes, certains champignons pathogènes présents dans le sol)
  • éradication inefficace des graines de plantes adventices (éviter le travail d’arrachage manuel fastidieux) comme après la contamination de la réintroduction d’un compost insuffisamment composté et contenant des graines de plantes adventices ou non.

Avantages : Effet désherbage, pas de toxicité, pas de résidus (donc pas de remise en culture ou temps de ré-entrée à respecter), lutte contre les maladies et ravageurs du sol superficiels (10cm), technique de culture conventionnelle et biologique.

Inconvénients : Utilisation de plastique, mise en place en juillet-août et réquisition d’un espace de culture non productif le temps de la solarisation, libération de Nitrates dans le sol (du à la dégradation).

Comment parer et gérer la libération des nitrates ?

Mon mode opératoire pour la solarisation :

  • Entre le 25 juin et le 15 juillet (pendant 45 jours minimum) mettre en place en fonction de trois jours de Météo à plein soleil…
  • Travail du sol, comme un semis, en prenant soin de bien tasser la terre avec un platoir par exemple, (cf page 2 du lien ci-dessus)
  • Utilisation de films plastique de récupération, non perforés, bien plaqués sur le sol
  • montage en plus d’une mini-serre ( en plus et au dessus du paillage avec le film plastique plaqué au sol), afin d’accentuer l’effet de la solarisation.

L’article est à développer….dzans le futur avec la mise en place de la technique.

 

LAROUSSE AGRICOLE : Moyen de lutte et connaissance en 1921

Les moyen de luttes en 1921 ressemble étrangement aux moyens de luttes alternatives actuelles. Il est très intéressant que de jeter un  oeil sur la page : http://www7.inra.fr/opie-insectes/1921agri-p.htm , on y trouve :

  • croquis et dessins des ravageurs
  • les moyens de lutte de l’époque

Cette page rassemble l’ensembles des ravageurs, dessins et moyens de lutte mais les préconisations de lutte sont scrupuleusement recopiées, sans plus.

A voir : La page s’ouvre dans un nouvel onglet :

Les insectes agricoles d’époque 
d’après le Larousse agricole 1921

Cette page est hébergée sur le site de l’INRA.fr

Documentations en liens

2017 : http://plandejardin-jardinbiologique.com

TB (astuce jardin bio, auto construction, poule…)

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ! Les archives documentaires en ligne de la FAO sont destinées à recueillir, préserver et disséminer des copies digitales des produits de l’Organisation afin de leur assurer la plus grande diffusion possible. Elles contiennent publications, journaux, documentation officielle des réunions, rapports techniques et matériel d’information produits par les bureaux de la FAO dans le monde entier.

La Mine d’information portail INRA : http://ephytia.inra.fr/

Allélophatie : Page wikipédia Très complette. Pour lutter contre l’utilisation des pesticides. Pour entrer en profondeur dans le sujet demande quelques notions en Biochimie et biologie végétale. Pour moi, le développement de l’étude des intéractions allélopathiques (venant de l’observation dans le passé), c’est le futur de l’agronomie de demain.

Les parasites et nuisibles : 

 

Champignons, Bactéries et virus : http://tenoch.free.fr/index.php?page=pourriture

Comprendre les malformations, déformations et autres dégâts : http://tenoch.free.fr/index.php?page=bug

Site super http://www.au-potager.com/:

Très bon site généraliste : http://www.fairesonjardin.fr