Archives de catégorie : Recette DZprod-JARDIN

Pour garder en mémoire les essais concluant de recettes improvisées… autour des légumes et des fruits du Jardin.

La fierté d’une salade 100% du jardin !

On peut se vanter, de nos jours de produire sa propre nourriture (si on a la chance d’avoir un bout de terrain) : c’est un acte militant afin de préserver notre Patchamama (impact zéro carbone). C’est un gage pour la santé (si on prend soin de jardiner « au naturel »). C’est aussi, une gloire personnel et un retour « à la nature » personnellement valorisant de nos jours.

Maintenant habitués à manger « du jardin à l’assiette » à plus de 70% à l’année, cela à fait bien longtemps que je n’avais pas fait un article afin de compléter la rubrique « recette et idée pour des salades composées« .

La salade d’aujourd’hui a été proposée avec un velouté de courgette  et une tarte à la tomate et à la moutarde :

Salade et lactofermentation 100 pour cent du jardin - dzprod salade
Salade et lactofermentation 100 pour cent du jardin – dzprod salade

Détail de l’assiette : TOUT a été PRODUIT AUX JARDINS (jardin de DZprod, jardin partagé du Loucascarelet, et jardin urbain du Pébrier) :

  • des fèves et des olives lactofermentées,
  • un demi œuf du poulailler partagé du Loucascarelet,
  • de la scarole,
  • des betteraves (cuites à la vapeur douce),
  • des pommes de terre (cuites à la vapeur douce),
  • des tomates cerises (sur la tarte à la tomate / moutarde),
  • huile d’olive de la JARRE Écocitoyenne et aromates du jardin (origan, thym)

Ne provient pas du jardin : le sel, le poivre le beurre et la farine pour la pâte à tarte… et le parmesan sur la tarte aux tomate cerise !

Cette assiette est la fierté du jardinier, la fierté du chef mais surtout la fierté du militant écolo déconsommateur et locavore !

Le diaporama suivant rassemble quelques salades composées dans le passé :

Que faire si on a trop de courgette ?

Le jardin devient de plus en plus grand, les surplus de production sont généralement donnés aux voisins et amis. Si on a le temps on fait ses propres conserves, on congèle ou on prépare de succulente lactofermentations (le top à faire).

Concernant les courgettes, c’est délicat. La forte teneur en eau rend la congélation/décongélation pas terrible : mieux vaut les cuisiner… et congeler ensuite.

En conserve (bocaux + bouilloire), il faut oublier… elles deviennent toute flagada et prennent un aspect peu ragoutant. De plus on perd toutes les vitamines et la plupart des minéraux…

On peut rapper les courgettes et préparer des lactofermentions mais la consistance est pour moi peu appétante… cependant cela reste une bonne solution (rapide et zéro carbone dépensé) si on veut garder de quoi préparer des soupes froides dans le futur (ou soupe chaude mais on va perdre alors une partie des bénéfices vitaminiques).

Le mieux est de les cuisiner :

Ustensiles et ingrédients pour un velouté de courgette
Ustensiles et ingrédients pour un velouté de courgette
Flan de courgette et tartare de tomate - DZprod Jardin - 29 juillet 2015
Flan de courgette et tartare de tomate – DZprod Jardin – 29 juillet 2015
  • Stuffing de fleur de courgette
Fleur de courgette façon cervelle de canut
  • En Ratatouille (avec des aubergines, tomate, poivrons, un oignon, etc…)
  • Rappée ou en tronçons, en salades mixtes… c’est encore le mieux !
Velouté de courgette recette dzprod
Velouté de courgette recette dzprod

Salade de crudité – Salade colorée

Chez nous, le repas du soir se compose de salade / laitue / crudité / fruits secs / sauce salade maison. Bien sur, c’est tous les soirs une salade différente. La plupart des ingrédients proviennent du potager… on y ajoute quelques autres légumes pour « gouter » (pois à écosser frais, carottes colorées, et autres légumes « découverte » pour une « déco-verte » !)

Cette semaine par exemple :

  • Trio de carotte (rouge, jaune et orange) croquante cuite à la vapeur douce, radis noir, laitue Daguan et radis du jardin, betterave, artichaud à l’huile. Sauce maison et herbe du jardin (origan).
Salade de crudité - DZprod Jardin - 09-05-2018
Salade de crudité – DZprod Jardin – 09-05-2018
  • Dégustée avec les enfants de Christelle, Clara et Jules : Laitue du Loucascarelet, feuille de chou Kale du jardin de DZprod, Radis du jardin urbain du Pébrier, lanière de gruyère, fruits secs, concombre et toast grillé de radis sur beurre salé. Le dessert était ce jour là : ventrée de cerise bigarreau burlat et un quartier de pomme Pink Lady.
Salade du Jardin - dzprod Jardin - 16-05-2018
Salade du Jardin – dzprod Jardin – 16-05-2018

Voilà pour un exemple de 2 salades de cette semaine… sinon pour vous donner des idées de composition d’assiette voilà quelques autres compilations :

Quelques feuilles d’épinards dans la salade : Un délice !

J’adore une assiette décorée d’une salade fraîche du jour.

On peut jouer sur la couleur en ajoutant des tomates, quelques fils de carottes rappées, etc…

On peut jouer sur la texture : salade craquante, petits cornichons en saumure du jardin…

Plus rare : jouer sur le goût de la verdure. Là, les industriels nous ont facilité la vie en proposant des salades composées en sachet sous atmosphère azotée… En ce qui me concerne : mon jardin me le rend bien !

J’adore les épinards frais : quelques feuilles agrémentent mes salades d’hiver et de printemps.

Production huile d’olive Bio de Rochefort du Gard

Oui, grâce à l’association La JARRE Écocitoyenne, Rochefort du Gard se dote de son huile d’olive Bio ! (Commande possible ICI)

Huile Olive de Rochefort du Gard - association la JARRE ecocitoyenne - 10-2017
Huile Olive de Rochefort du Gard – association la JARRE ecocitoyenne – 10-2017

La première semaine de récolte sur les arbres des adhérents a donné 29Kg d’olive, soit 4,3 litres d’huile d’olive.

Prévision achat - récolte des olives - association la jarre écocitoyenne - 2017
Prévision achat – récolte des olives – association la jarre écocitoyenne – 2017

La deuxième semaine (arbres communaux et de particuliers tous non traités) la récolte de 109Kg a donné 20 litres.

Collecte des olives communales - association la jarre écocitoyenne - novembre 2017
Collecte des olives communales – association la jarre écocitoyenne – novembre 2017

Les olives n’ont pas été mises dans un pot commun (palox de 350KG). Le moulin de Romanou à Théziers propose de presser ses propres olives pour obtenir sa propre huile, dès 100Kg de récolte. Le but de l’association est atteint : nous avons obtenu notre propre huile que l’on peut considérer BIO !

L’huile est en vente au profit de l’association afin de pourvoir aux achats de filet, panier de récoltes ventraux et autres peignes pour faciliter la récolte… Mutualisons les outils de récolte, créons un pot commun et produisons une huile Bio Rochefortaise… ensemble !

Devant l’engouement de l’huile d’olive communale, La JARRE Écocitoyenne a instauré une pré-vente, afin de répondre aux attentes de chacun.

Locavore : CLIQUER ICI POUR COMMANDER VOTRE HUILE D’OLIVE BIO et Locale « La ROCHEFORTAISE » (au profit de l’association la JARRE Écocitoyenne)

Quetsches – conservation rapide facile & non energivore

Dans le temps, on séchait les quetsches doucement dans le four à bois…. Aujourd’hui, on peut les faire sécher au déshydrateur. Pour les utiliser ensuite, il fallait les réhydratées… (cf vidéo des « carnet de julie », pour le fun)

Lorsque la récolte est importante, on peut faire des confitures, congeler quelques kilos mais aussi les conserver en bocaux dans leur jus…

Cette article se veut proposer une solution rapide pour conserver rapido quelques kilos… sans prendre de la place dans le congélo… sans travail fastidieux (pas de sirop à préparer).

La vidéo ci-dessous donne quelques astuces pour le dénoyautage et la mise en cocotte des bocaux : Utiliser une paire de ciseaux en coupant le quetsche de biais et le noyau sera extrait sans effort ! Utiliser des chiffons dans le fond et entre les bocaux évite les chocs lors de la stérilisation…

La conservation rapide et simple : Stérilisation rapide dans la cocotte minute.

Dans cette vidéo ci-dessous, le pot est gros : laisser alors une vingtaine de minute après le sifflement de la cocotte. Sinon, dans de petits pots : arrêtez la cocotte dès le sifflement puis laisser reposer jusqu’à refroidissement.

Tarte poire williams et figues Amandine : Atelier cuisine

Apprenez à faire une tarte aux poires et figues maison : Inscrivez vous aux ateliers cuisine au sein de l’association la Jarre écocitoyenne avec notre chef  « David » de DZprod Jardin.

Appareil : 3 poires williams (DZprod Jardin), 12 figues de Stéphane et Sandra. La crème Amandine : (110 grammes de sucre + 110g de beurre mou) + 2 œufs (poules du Lou Cascarelet)+ un trait de grand Marnier + 1 cuillère à soupe de Maïzena + 110g de poudre d’amande.

La pâte : (97g de beurre + 250g de farine) + (graine de Chia finement hachées) + 97g H2O.

Tarte Amandine figues et poires du jardin - DZprod Jardin - 14 Aôut 2017
Tarte Amandine figues et poires du jardin – DZprod Jardin – 14 Aôut 2017

APPRENDRE à FAIRE une pâte brisée : Atelier cuisine au sein de l’association La JARRE Écocitoyenne. Un atelier cuisine  vous sera proposé selon vos disponibilité.

TECHNIQUE et TOUR de MAIN !

Vous aurez la fierté et la connaissance pour faire votre pâte brisée ! Fini le détour au supermarché ou à la supérette pour acheter une pâte à tarte, trop fine, souvent non précuite.

Poser la pâte sur le moule à tarte est une opération difficile : APPRENEZ comment faire avec une technique de pâtissier pro.

Une tarte « HOME-MADE » avec des ingrédients du jardin : c’est la classe !

Demande pour participer à un atelier : laisser vos coordonnées à david@lajarre.fr ou laisser un message au 09.52.dix-sept.44.69 !

Commandez vos confitures !

Oyé, oyé, Braves gens !

Les confitures issues des « ateliers confiture » sont prêtes à être dégustées !

DZprod Jardin s’est joint à l’équipe des cueilleurs de l’association La Jarre écocitoyenne afin d’apporter des fruits gorgés de soleil aux « ateliers confiture » de l’association Rochefortaise.

Les confitures sont en vente au profit de l’association :

  • 5€ le pot (type Bonne Maman) ; 12€ les 3 pots !
  • 4€ le pot type (le comptoir de Mathilde) ; 10€ les 3 pots !

Choix parmi :

  • Figues noires (Arbre BIO de chez Isabelle & Éric)
  • Figues blanches (Arbre BIO de chez Sandra et Stéphane)
  • Mûre (sauvage de Rochefort du Gard)
  • Sureau (de Tavel)
  • Mûre / Sureau
  • Abricot (Arbre BIO de chez Sandra et Stéphane ou Marie & Franck)
  • Tomate verte (Julien Rochas)
  • Poires Williams (Arbre BIO de chez Sandryne & David)
  • Poires / Figues (10%) (Arbre BIO de chez Sandryne & David)
  • Quetsche (Arbre BIO de chez Sandryne et David)
Vente de confiture 330ml 5 euros le pot - 12€ les 3 pots - Au profit de l'asso "la jarre écocitoyenne"
Vente de confiture 330ml 5 euros le pot – 12€ les 3 pots – Au profit de l’assotiation « la jarre écocitoyenne »

Le projet, l’achat d’une nouvelle bassine à confiture en cuivre à fond épais ! Les bassines seront en prêt aux membres de l’association La Jarre écocitoyenne et aux lecteurs inscrits à la newsletter et à la chaine Youtube de DZprod Jardin !

Famille, amis, passez commande SVP (cliquez Ici et indiquez votre choix, livraison gratuite !).  Merci d’avance.

Nota Béné : Afin de nous aidez dans la recherche de pots vides, sachez que DavidZ tient promesse d’un pot plein en échange de 10 pots vides. Merci d’ailleurs à Claude & Claude Laurent pour la 50aine de pot Bonne Maman !

Conseil Conservation Récolte Oignon : Lactofermentation !

Conseil pour la conservation d’une récolte d’oignons au jardin potager biologique.

La lactofermentation est la solution idéale pour avoir des oignons toute l’année !

Les avantages :

  • pas besoin de surveiller la récolte car pas de « pourrissement »,
  • alors que les bulbes mis en cave se conservent entre 3 et 6 mois, une lactofermentation peut attendre gentiment plus d’un an ! On couvre ainsi, ses besoins en oignons pour l’année !!!
  • on ne pleure qu’une fois (lors de la préparation de la mise ne lactofermentation), ensuite on dispose des oignons déjà découpés,
  • on n’encombre pas son congélateur et on évite ainsi la transmission de l’odeur d’oignon au reste des aliments congelés !!!
  • on augmente les propriétés nutritionnelles par la lactofermentation…
  • on consomme l’intégralité de la récolte sans jeter aucun oignons (pas de pourrissement), donc en plus de la quiétude de ne pas surveiller son panier d’oignons mis en cave… on est certain de consommer l’intégralité de sa récolte !!!
conserver vos oignons en lactofermentation - DZprod Jardin
conserver vos oignons en lactofermentation – DZprod Jardin

Voir l’article sur la bande de culture qui a permis de créer cet article : la culture des oignons au jardin partagé du Loucascarelet et la mise en lactofermentation de 4 cultivars d’oignons.

cornichon culture semis grillage récolte bocaux lactofermentation ou vinaigre

cornichon culture semis grillage récolte bocaux lactofermentation un titre qu’avec des mots clefs pour ne pas dire : la culture du cornichon, de la graine à l’assiette !

culture cornichon jardinière grillage - jardin urbain - association la jarre écocitoyenne
culture cornichon jardinière grillage – jardin urbain – association la jarre écocitoyenne

Un essai concluant en bac au jardin urbain (bac en fibre, jardin urbain au 2 allée du pébrier à Rochefort du Gard (cf Association La Jarre écocitoyenne) !

L’unique plant va donner des récoltes tout les 3 / 4 jours : une poignée de cornichon qu’il est facile de mettre en bocaux, grâce à la lactofermentation (eau + sel à raison de 30g/l).

culture cornichon - récolte du jour sur un seul pied
culture cornichon – récolte du jour sur un seul pied

Nous utilisons des bocaux de 200ml réutilisés après achats de pâte à tartiné sans huile de palme, de moutarde à l’ancienne ou autres caramel au beurre salé du Comptoir de Mathilde !

culture cornichon du jardin urbain lactofermenté - association la jarre écocitoyenne
culture cornichon du jardin urbain lactofermenté – association la jarre écocitoyenne

Le rendement d’un seul pied de cornichon : 3 bocaux par semaine !

Le seul hic est de voir une branche partir à travers le grillage et proposer ses fruits du côté du voisin… mais comme les récoltes se font presque journalièrement, il est facile de rectifier la trajectoire des ramifications portant les fruits…

La culture des cornichons est une culture sympa, ludique et les enfants du voisinage sont curieux de voir la plante grandir. Les fruits grandissent vite : un cornichon peut tripler de volume en 1 jour : c’est étonnant !

Pour obtenir d’autres cornichons, il faut veiller à récolter des cornichons de taille moyenne, sans les laisser trop grossir car cela freine la pousse et la fertilisation des fleurs en bout de ramifications

Un article complet sur le sujet :

https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/256/cornichon