Archives de catégorie : Récupérateurs d’eau

Suivi de mes trois points de récupération d’eau. 3 cuves de 1000litres ; 1 récupérateur de 300l et pleins de bidons de 200l ouverts soit 4,5 m3 au total.

Recyclage tonne à eau (cuve de 1000 litres) en serre pour plantes grimpantes

Recyclage tonne à eau (cuve de 1000 litres) en serre pour plantes grimpantes : l’idée est née avec le désir de ne pas mettre à la benne une cuve dont la vanne fissurée la rendait hors service.

cuve 1000 litres transformée en serre cucurbitacée - association la jarre écocitoyenne - dzprod jardin
cuve 1000 litres transformée en serre cucurbitacée – association la jarre écocitoyenne – dzprod jardin

L’idée :

  1. Enlever la cuve plastique de l’armature en métal
  2. Tronçonner la partie H.S ( la vanne) – Bande de 20cm)
  3. Placer l’armature sur un carré potager puis planter ou semer des plantes grimpantes,
  4. Replacer la cuve pour que le tout fasse une sorte de mini-serre !

Les vidéos présentent ses étapes avec quelques conseils et astuces :

RRR cuve 1000 litres percée tonne à eau réemployée en mini serre avec treille (culture des melons, cornichon, et autres cucurbitacées)

2. Démonter la cuve de son enrobage métallique. Ensuite : Retourner la cuve et tracer le contour afin de préparer le tronçonnage du pourtour à la disqueuse.

3. Astuces et conseils pour le découpage du pourtour à la disqueuse : Bleu de travail, protection des mains, des yeux et de la bouche… Utiliser des planches comme taquets pour finir le disquage afin de travailler en sécurité !!!

4. Utiliser de simples ballots de paille pour dessiner un pourtour. Poser alors la grille métallique sur les ballots après avoir rempli l’intérieur des ballot avec de la terre bien amendée !!!

5. Semer ou planter des plantes grimpantes (des cucurbitacées), des melons ou courges, cornichons, etc… puis poser à l’intérieur de la structure métallique la cuve retournée telle une serre de forçage. Sur les 2 ergots on peut se fabriquer des poignées afin de manipuler et extraire la cuve avec plus d’aisance. N.B : la cuve plastique tiens toute seule sur les renforts lorsqu’on la surélève un peu : c’est pratique pour l’arrosage car on n’est pas obligé de l’enlevé entièrement !!!

L’arrosage est facilité avec un petit arrosoir. La cuve tiens toute seule sur les supports métalliques horizontaux !

Voilà un recyclage rapide (en 2 heures de temps) d’une cuve à eau vouée à la benne. On aime également la rapidité de mise en place d’un nouveau bac de culture : on ne creuse pas le sol, les ballots de foin sont issus eux aussi de la récupération :Trop vieux pour être donnés en fourrage aux chevaux, les ballots, c’est balo, étaient à l’abandon. Le foin est recyclé ici en pourtour pour bac de culture plutôt qu’en paillage. Ici, les graines contenues dans le foin ne risquent pas d’ensemencer la terre de culture.

Lorsque les plantules seront assez grandes, on enlèvera la cuve plastique. Les cucurbitacées viendront alors produire des fruits suspendus…. on l’espère !!!

Résultat au bout d’un mois :

Cette idée originale est née au sein de l’association la JARRE Écocitoyenne de Rochefort du Gard !

Rejoindre la JARRE et participer à ses nombreux projets : association@lajarre.fr

Mise en place d’une cuve de 1000 litres au jardin de quartier

Mise en place d’une cuve de 1000 litres, allée du Pébrier, à Rochefort du Gard. Après tant d’effort : déception la cuve est inutilisable !!!

Il a fallu :

  • Transporter la cuve depuis chez le voisin M Eychenne (n°4, allée du Pébrier). Cette cuve s’était détachée de son chéneau, emportant avec elle la gouttière…(Merci à Mansour, n°6, allée du Pébrier pour son aide !!!),
  • Réparer gracieusement la gouttière de M. Eychenne en bricolant une descente de toiture et une évacuation orientée des eaux pluviales… avec une longueur de tube stockée des années… au cas ou… (je suis content que cela profite à mon voisin !!!)
  • Fabriquer un socle rehausseur pour la cuve (Merci à Marie et Franck des Jardins partagés du Loucascarelet pour les briques et merci à Botanic pour les planches). Cela permet de positionner un arrosoir sous la vanne et de remplir ce dernier en 2 secondes à grand flux (ou de raccorder un tuyau pour l’arrosage et d’arroser les bacs sans pompe de surélévation),
  • Nettoyer l’intérieur de la cuve (1/2 journée) à l’eau de pluie provenant des cuves de DZprod Jardin.

Bref, c’était du travail pour s’apercevoir finalement que la cuve est inutilisable ! La vanne est complétement hors service : Des craquelures avant et après la vanne laissent passer l’eau. La vanne elle-même est pétée… Pas de possibilité de colmater le tout même avec des rubans spécialement conçu à cet effet.

Vanne cuve 1000 litres irréparable - Jardin de quartier - 02-02-2017
Vanne cuve 1000 litres irréparable – Jardin de quartier – 02-02-2017

Voir la vidéo du 02/02/2017 où la mise en place et la découverte de la non possibilité d’utilisation de la cuve est exposée. Cliquer ICI pour ouvrir la vidéo dans une nouvelle fenêtre.

Déception partielle :  La cuve sera transformée en un poulailler ! Nous avions déjà présenté une vidéo sur le sujet et cherchions une cuve pour en faire l’expérience…. Avis au bricoleurs de l’association pour la réalisation de ce poulailler R.R.R (réemploi, recycle et Réduit).

Aujourd’hui, l’association la J.A.R.R.E et DZprod Jardin sont à la recherche d’une nouvelle cuve de 1000 litres afin d’alimenter les bacs au niveau du Jardin de quartier.

Il y aura toujours la possibilité de remplir un bidon de 200 litres depuis les cuves de DZprod Jardin mais cela évitera de tirer le tuyau Hozelock chaque 3 jours cet été !!! De plus une cuve de 1000 litres permettrait de confiner le surplus des 3 cuves de DZprod Jardin au n°2 allée du Pébrier (RécupH2O_Eychenne ;RécupH2O_Portail ; RécupH2O_Edika). Les avantages :

  • Ne plus voir le surplus des eaux de pluie se déverser dans le caniveau les jours de pluie,
  • De stocker l’eau pour des raisons éthiques, parce que l’eau « c’est la vie » !
  • De stocker l’eau pour des raisons pratiques et pour d’autres usages qu’au jardin (nettoyage des carrosseries, des outils, des légumes, des seaux (ceux qui font office de « Canisite »…).
  • De recherche de R.R.R (réemploi, réduit et recycle) : Une notion que l’association essaie au maximum d’avoir à l’esprit dans son développement d’attitude liée à la mouvance de la permaculture.

Pistes pour obtenir une cuve de 1000 litres :

  • Isabelle (n°7) possède une cuve, inutilisée depuis toujours mais après demande, elle la mettra en place un jour. L’association s’est proposée de l’aider afin qu’elle puisse également économiser et réemployer l’eau…
  • Facebook « Rochefort du Gard » : avec le soucis de pouvoir transporter une cuve de 1000 litres et qu’un donateur Rochefortais éventuel se manifeste… (demande faite le 10/02/2017 à 8h)
  • La Mairie de Rochefort du Gard…y’a peut-être une solution, il faudrait aller demander ???
  • Marie, des jardins partagés du Loucascarelet connait une personne qui en ferait don mais encore une fois le transport depuis une commune voisine pose problème…

Nous sommes donc à la recherche d’une personne volontaire possédant un véhicule et une remorque assez grande pour effectuer ce transport salvateur… (Contacter David, de DZprod Jardin 09 52 17 44 69 et laisser un message sur le répondeur car David est souvent… au jardin !!!)

  • Prise de vue: 2 février, 2017

Tuyau Tricoflex HOZELOCK

Tuyau Tricoflex HOZELOCK en prêt (à la demi journée) au sein de l’association des jardins partagés à Rochefort du Gard.

Ce tuyau de 50m et de 19mm de diamètre est en prêt mais en usage restreint à la demi-journée.

Emballage Tuyau HOZELOCK Tricolflex - DZprod Jardin - 08 décembre 2016
Emballage Tuyau HOZELOCK Tricolflex – DZprod Jardin – 08 décembre 2016

Usage : Arrosage (cf jardin aromatique de quartier), remplissage de bidons de 200l, vidange des cuves cubes de 1000l, conduite du trop plein de certaines cuves à l’égout.

Caractéristiques techniques du tuyau Tricolflex de chez Hozelock :  Max 20 bars, utilisation entre -15°c et 60°c. C’est un tuyau 19mm de diamètre, alors que bons nombres de tuyau d’arrosage de jardin, font 15mm. Par contre les raccords sont de types universels « raccords rapides ».

Le tuyau Hozelock Tricoflex est :

  • Anti-écrasement (Anti-crush),
  • Anti-tortion (Anti-twist),
  • Anti-noeud (Anti-Kink),
  • Anti-UV

Sur le site du constructeur ce tuyau est le meilleur de leurs tuyaux. Voir sur le site du constructeur Hozelock.

Nous avons investi sur des embouts de très bonne qualité (achat sur Amazon avec la carte cadeau de Sandryne (une donatrice bienfaitrice) :

  • Hozelock 2045 0000 Système Water Stop métallique pour tuyau 19 mm (18.68€),
  • Hozelock 2040 0000 Raccord en métal pour tuyau 19 mm (12.54€).
Raccords rapides PRO Hozelock - DZprod Jardin - 16 décembre 2016
Raccords rapides PRO Hozelock – DZprod Jardin – 16 décembre 2016

Des photos concernant le tuyau dans ces différents usages viendront agrémenter l’article…

On revient sur la qualité du tuyau : avec le retour sur expériences, il est préférable (comme bien souvent) d’investir dans un tuyau solide qui ne se dégrade pas rapidement à l’usage (écrasement par les voitures, les brouettes, les coins de portes ou portillon) et qui est pratique d’utilisation (aucun noeud et torsion qui viennent couper la pression). En investissant sur de la qualité, on fait pour sur des économies sur le long terme.

Voir la fiche concernant ce Tuyau Tricoflex HOZELOCK sur le site du fabricant : (réf : 139155 – Tuyau Super Tricoflex de 50 m (ø 19 mm) Jaune)

J’y apprends que en plus ce tuyau est écologique car sans « phtalates » (qui pourtant donne de la flexibilité aux plastiques thermo-moulés). C’est un tuyau composé de 5 couches (3 sont visibles, 2 thermo-incluses).

Sur le site du fabricant : 30 ans de garantie, sur l’emballage du produit : 25 ans. Waroum ?

Vidéo du premier essai sur site, au jardin de quartier, allée du Pébrier, à Rochefort du Gard :

  • Prise de vue: 8 décembre, 2016

RécupH2O_Edika

Au 02/04/2014 : Ce récupérateur d’eau de 300 litres est couplé avec plusieurs fûts ouverts de 220 litres.

RécupH2O_Edika au 02-04-2014
RécupH2O_Edika au 02-04-2014

Le collecteur principal m’a été vendu 15€ par la mairie de Pierrelatte. La commune participait financièrement de moitié pour fournir les propriétaires en réserves d’eau de pluies. Cette action écologique me fût profitable ! Après 10 ans d’utilisation c’est quelques dizaines de mètres cubes d’eau économisés.

Le récupérateur de 300 litres a été modifié : 4 petits trous permettant de faire passer des serreflexs dans les angles du capot et maintiennent le récupérateur et son capot ensemble en cas de grands vents. Cette étanchéité permet également de limiter la ponte des moustiques.

Le tube de descente transperce le capot par un trou créé également à cet effet. Sur le côté le trop plein s’échappe dans un fût de 220 litres ouvert sur le dessus. Inconvénient : L’eau stagnante favorise la ponte des moustiques. En utilisant prioritairement l’eau contenue dans les fûts ouverts, les larves de moustiques n’ont pas le temps de se développés en moustiques.

En été, il faut vider les fûts ouverts en moins de trois semaines :

Dans l’eau, les œufs pondus isolés ou groupés par paquet de 50 à 200, vont flotter le temps que l’embryon se développe, environ une semaine en été, mais plusieurs mois en hiver. L’éclosion de chaque œuf donne une larve qui ressemble à un têtard microscopique (photo larve) et qui vit dans l’eau. La larve subit 4 mues avant de devenir une nymphe (photo nymphe) d’où émergera le moustique adulte (photo émergence) en deux semaines environ. Le moustique adulte quitte la surface de l’eau et commence sa vie d’insecte volant. Lorsque les conditions de températures sont moins favorables, la durée de ce cycle peut augmenter considérablement et permettre par exemple au moustique de passer l’hiver à l’état de larve
Dans quelles eaux prolifèrent les moustiques ? Des pépinières aux eaux usées, la vigilance commence par les gîtes larvaires.

cf : http://vigilance-moustiques.com/moustiques-en-france/moustiques-communs-en-france/la-vie-dun-moustique/

Au 19/05/2014 : Placement d’une cuve de 1000 litres à côté du collecteur de 300 litres.

Cuve 1000l EdikaRécup au 19-05-2014
Cuve 1000l EdikaRécup au 19-05-2014

La cuve est installée sur un lit de palettes. Dans le futur, il serrait judicieux de surélever cette cuve de 1000l d’un bon mètre afin d’obtenir une pression optimale en sortie.

Au 05/09/2014, la cuve n’est toujours pas surélevée mais elle collecte maintenant les eaux de pluie directement. De plus, en raccordant un tuyau à la cuve, j’arrive à remplir en totalité un fût de 200 litres placé n’importe où dans le jardin.

Collecte directe récupérateur Edika au 05-09-2014
Collecte directe récupérateur Edika au 05-09-2014

Au 02/11/2014 : La cuve se prépare à une réhausse… J’aurais pu opter pour une superposition de brique…. mais cela m’aurait fait du travail, l’achat de 12 moëllons, le transport etc…

cuve 1000l Edika au 02-11-2014
cuve 1000l Edika au 02-11-2014

Noter que le conduit est fixé maintenant au mur et que la partie collecteur est raccourci afin d’augmenter la réhausse.

Une idée : une réhausse avec des tranches de troncs d’arbres de 25cm de diamétre, commandée auprès de l’entreprise de bois de chauffage Donnadieu à Rochefort du Gard. (Voir leur site : http://www.bois-donnadieu.fr/) Pour un peu moins de 15€, j’obtiens 4 sections de 70cm de hauteur et 25cm de diamétre. L’avantage du bois plutôt que des briques, si un jour je démonte la cuve, je pourrais valoriser le bois pour le chauffage ! Développement durable, coût carbone, etc….

Le 10/11/2014 : Je passe chez Donnadieu et je fais couper mes tronçons et les installe le jour même ! Je prends soins de disposer la cuve sur des chevrons de récupération (cf chantier photovoltaïque).

Rehausse cuve 1000l Edika sur tronçon en bois au 12-11-2014
Rehausse cuve 1000l Edika sur tronçon en bois au 12-11-2014

Le lendemain : petite pluie, le sur lendemain, grosse pluie… et voilà la cuve remplie ! Photo à l’appui !

Rehausse sur tronçons en bois au 12-11-2014
Rehausse sur tronçons en bois au 12-11-2014

Il me faudrait maintenant installer un trop plein : ce serait parfait !

Au 29/09/2016 : La vanne de la cuve présente des difficultés à rester étanche. Toujours pas de trop plein installé…

cuve1000l-edika-dzprod-jardin-29-septembre-2016
cuve1000l-edika-dzprod-jardin-29-septembre-2016

Lors des fortes pluies (cévenoles), l’eau est évacuée grâce à un tuyau, à l’extérieur de la propriété, dans la rue. Dans le futur, il me faudra installer un trop plein pour ne pas risquer de vider au complet la cuve lorsque je le fais en manuel et que j’oublie que la cuve  vide. On perd 100 litre de capacité mais on ne risque pas de retrouver sa cuve vide. Avec un trop plein, on récupérer 900 litres au lieu de 1000, mais on évacue tout le surplus et les eaux de pluie sans avoir à se soucier d’aucune manipulation.

Notice de montage d’un trop plein sur une cuve de 1000 litres.

  • Prise de vue: 2 avril, 2014

Pénurie eau d’arrosage en 2016

Les réserves en eau d’arrosage sont presque à sec. Cet article est un état des lieux concernant les réserves d’eau destinées à l’arrosage des jardins partagés, mi-juillet 2016, pour l’association DZprod « Du jardin à l’assiette ».

Les niveaux des réserves en eau d’arrosage sont critiques. Nous sommes le 19/07/2016. C’est la première fois cette année et depuis la création des jardins.

Au jardin du Loucascarelet : Le niveau d’eau du puisard est telle que la petite pompe vide fût ( de  250W (2500 litres/H), 9 mètres de refoulement max) ne peut envoyer l’eau dans les bidons de 200 litres disposés sur le parcours du potager… La turbidité de l’eau s’est accrue. L’eau s’est troublée de blanc (calcaire?). Des particules sont-ils venus boucher un peu le filtre de la pompe ? Cela diminuerait-il la hauteur maximale de refoulement de 9 mètres ? Enfin, bref, plus de pompage possible.

Puisard à sec ou pompe déficiente - Jardin DZprod du Loucascarelet - 17 juillet 2016
Puisard à sec ou pompe déficiente – Jardin DZprod du Loucascarelet – 17 juillet 2016

Au Jardin DZprod : Il ne me reste que 500 litres dans mes trois cuves de 1000 litres. J’en garde 100 litres dans chaque pour faire du poids car avec les vents violents possibles (comme ceux incroyables de la semaine dernière), les cuves surélevées risqueraient de s’effondrer de leur piédestal t entrainer les chenaux avec elles… Bref, il ne me reste que 200 litres, de quoi faire un unique petit arrosage…

Une des raisons possibles de cette pénurie est l’augmentation de la surface mise en culture, dédiée au potager. J’ai également placé des bacs en mélèze RobinHood. Ces derniers se dessèchent vite en plein caniar, induisant un stress hydrique pour les plantes contenues… à moins de surveiller l’arrosage malgré un bon paillage…

J’ai pourtant mis un point d’honneur à pailler autant que je puisse en trouvant des spots de bois morts, d’écorce de bois, de sciure, de déchets végétaux, de déchets verts de table non plus donnés aux composteurs mais mis en paillage…

Au 28.07.2016 : La pompe ne marche pas mieux à la maison… La pompe n’a pas de pré-filtre. Des particules ont-ils pu venir boucher quelque chose ? Après démontage et remontage : Pas de solution. L’aspiration semble pourtant se faire… Je suis un peu perdu là…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Prise de vue: 17 juillet, 2016

Le récupérateur d’eau du Loucastarelet

Le but de ce récupérateur d’eau au Loucastarelet est de stocker de l’eau, au plus près des plantations de façon ce que l’arrosage avec l’arrosoir soit le moins laborieux possible.

récupérateur H2o - Loucastarelet - 10-04-2015
récupérateur H2o – Loucastarelet – 10-04-2015

Les inconvénients, selon moi, de l’arrosage au jet d’eau :

  • utilise plus d’eau (arrosage par inondation),
  • risque accru de mouiller les plants (donc de développer des maladies type mildiou sur tomate),
  • risque de destruction de plants aux abords lors du déplacement du tuyau,
  • l’estimation de la quantité d’eau utilisée lors d’un arrosage est difficile…

Par contre, il nous faut deux arrosoirs : on arrose avec le premier alors que le second se rempli tranquillement.

Réserve d'eau de 300 litres du Loucastarelet
Réserve d’eau de 300 litres du Loucastarelet

NB : Le jardin du Loucastarelet possède également 2 futs de 200 litres. Il y a donc 700 litres d’eau stockés. Lorsque j’amène ma pompe vide fut, je soutire du puisard environ 1m3 à chaque fois…

  • Prise de vue: 10 avril, 2015

Auto-remplissage des bidons de 200 litres depuis les cuves de 1000 litres

Titre complexe mais principe hyper-simple : la gravité !

Les cuves de 1000 litres sont toutes surélevées. De plus, elles se trouvent sur la partie du terrain le plus haut. Remplir un bidons de 200 litres et alors simple, si on dispose d’une longueur de tuyau suffisante pour relier l’une à l’autre.

Arrosage jardin - Remplissage de bidon par gravité - DZprod Jardin
Arrosage jardin – Remplissage de bidon par gravité – DZprod Jardin

Les avantages :

  • Pas de pompage électrique (travail de remplissage gratuit : l’énergie potentielle est transformée en énergie cinétique),
  • pas de tuyau qui traine, qui se plie et se bouche,
  • pas d’eau hyper brulante les premières secondes (eau provenant des premiers litres contenus dans la longueur du tuyau),
  • arrosage avec utilisation d’un arrosoir (écomonique par rapport à l’arrosage à partir d’un tuyau que l’on réalise souvent par inondation du sol)
  • disposer d’un bidon d’eau ouvert et très utile pour se laver les mains ou laver grossièrement les légumes avant de la apporter en cuisine.

Nota bene : surélever la cuve de 1000 litres, de façon que le point le plus bas de la cuve, soit 10 cm au dessus du point le plus haut du bidon placé au point le plus haut du jardin. Dans le cas contraire, vous n’arriverez pas à vider totalement la cuve de 1000 litres.

  • Prise de vue: 28 mars, 2015

Faut-il protéger sa cuve de 1000 litres pendant l’hiver ?

Au 04/02/2015 : C’est sûr qu’à Rochefort du Gard la neige est rare en hiver mais cette année (comme en 2011…), je me pose la question de la nécessité de vider mes cuves afin de les préserver du gel…

Cuve 1000l portail au 04-02-2015
Cuve 1000l portail au 04-02-2015
Vue d'ensemble au 04-02-2015
Vue d’ensemble au 04-02-2015
 Concernant les cuve à eau 1000 Litres (IBC) :

Pour ne faire courir aucun risque au système de récupération d’eau de pluie avec cuve 1000 L (IBC) durant l’hiver, procéder à la mise en hivernage :

1. Vider la cuve de son eau
En cas de gel de l’eau contenue dans la cuve, la vanne risque de se dilater et de devenir inutilisable.

2. Déconnecter la cuve
Déconnecter votre cuve à eau 1000 L ou fermer le clapet de votre collecteur, pour éviter que la cuve ne se remplisse durant les pluies d’hiver. Vous pouvez aussi fermer le couvercle supérieur pour éviter l’introduction de feuilles, etc

3. Démonter les accessoires
Démonter les accessoires tels que les raccords, robinets, kits de couplage de cuve, etc. Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas démonter vos accessoires, toute votre installation doit être en position ouverte afin qu’il ne reste pas d’eau dans les tuyaux.

4. Ouvrir la vanne de cuve
Ouvrir la vanne de cuve et la laisser en position ouverte.

Voir la météo : risque de gél / prévision de pluie depuis le site spécialisé dans la vente d’accessoires pour les cuves de 1000l : http://www.multicuves.com/content/10-la-meteo

Au 05/02/2015 : Pour l’instant l’eau contenue dans les cuves de 1000 litres n’est pas gelée. Avec les températures négatives la nuit et les vents violents (près de 130km/h !), de la glace se forme au niveau des collecteurs. Les photos ci-dessous proviennent du collecteur »Eychenne » (voir l’article concernant le collecteur Eychenne et la mise en place de la cuve de 1000l « Eychenne » depuis son achat.)

Formation de glace dans le bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Formation de glace dans le bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Formation de glace sur le mur au niveau du collecteur Eychenne au 05-02-2015
Formation de glace sur le mur au niveau du collecteur Eychenne au 05-02-2015
  • Prise de vue: 4 février, 2015

RécupH2O_Eychenne

Ces récupérateurs d’eaux de pluies sont les premiers vidés afin de limiter la prolifération des moustiques. (Voir l’article : RécupH2O_Edika)

RécupH2O_Pergola au 02-04-2014
RécupH2O_Pergola au 02-04-2014

Dans le futur : surélever le premier fût collecteur en vue d’un arrosage par gravité. On évite ainsi la corvée et les aller-retours pour remplir les arrosoirs… ou l’utilisation de mon vide-fût.

 Le 19/05/2014 : Acquisition d’une nouvelle cuve de 1000 litres Tél : 06.31.77.15.70. ou 06.01.41.65.67

La cuve :

  • Capacité : 1000 l,
  • Provenance : Eusa Colors France, 415 chemin des Iscles, 13160 Châteaurenard,
  • Contenance : Tween80-LQ-(CQ) du Polyéthylène-Glycol (PEG : usage parapharmacie, cosmétic, indust alimentaire…)
  • Réceptionné le  : 22/01/2014
  • DLUO : 18/12/2015
  • Fiche de sécurité de 2002
  • Fiche de sécurité plus récente sur les additifs alimentaires : ceux qui n’étaient pas toxique (dans des concentrations et usages « normaux » de 2002 deviennent aujourd’hui controversés et Toxiques !
  • Ethoxylated Sorbitan Esters : fiche fabrication mondiale,
  • Agent émulsifiant et dispersant; cosmétique, surfaçant; agent moussant et anti-moussant ; produits pharmaceutiques, matières grasses culinaires et produits cuits. Agent émulsifiant et dispersant pour les produits médicinaux d’usage interne (vaccins) ; agent de texture des crèmes glacées ; détergent stabilisant, tensio-actif non ionique,
  • Coût d’achat de 250ml de « Tween80 » : 10€ (voir ICI), j’en ai récupéré 3 bouteilles de 1,5 litres !

NB : pour faire du « Tween80 »  en trois étapes :

  1. Déshydratation : E420 (sorbitol) – H2o ——> Sorbitate
  2. Estérification : Sorbitate + acide Oleïque —->E433
  3. E433 + Oxyde d’éthylène (OCH2-CH2) (+ Cat)  —> Polysorbate Tween80 (C64H124O26)
Cuve 1000 litres n2 au 19-05-2014
Cuve 1000 litres n2 au 19-05-2014

10/07/2014 : Tél 06.01.41.65.67 car la cuve est percée certainement au niveau plancher de la cuve. Perte 50 litres par jour.

Le problème, le vendeur m’apprend que son camion qu’il utilise pour les livraisons, a brûlé il y a deux semaines. Il s’arrange avec son collègue et me rappelle pour me trouver une solution.

De toute façon, Sandryne et moi avons décidé de placer la cuve de l’autre côté de la maison. Il faudra pour cela inverser la pente de la gouttière….

Début Janvier 2015 : Finalement la cuve de 1000 litres ne sera pas déplacée, la pente de la gouttière ne sera donc plus inversée. La raison : pouvoir arroser les végétaux présents devant la maison sans courir remplir des arrosoirs de l’autre côté de la maison… La cuve est bien percée mais certainement sur un côté (ou alors, le trou est très petit et au dessous d’une certaine pression (donc d’un certain volume), la fuite disparaît ?!…). Bref, avec 600 litres restant en permanence, cela me suffit pour considérer la laisser sur place. Je l’ai un peu surélevée de façon à pouvoir remplir un arrosoir grâce au gros bec de vidange, et ce en moins de 3 secondes : Super pratique.

Au 05/02/2015 : Avec le grand vent et les température négatives la nuit et approchant du zéro la journée !

Formation de glace dans le bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Formation de glace dans le bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Bidon collecteur Eychenne au 05-02-2015
Formation de glace sur le mur au niveau du collecteur Eychenne au 05-02-2015
Formation de glace sur le mur au niveau du collecteur Eychenne au 05-02-2015
  • Prise de vue: 2 avril, 2014

Fûts de 200 litres : un nid à moustique ?

Fût de 200 litres au plus près des plantations
Fût de 200 litres au plus près des plantations

 

Fûts de 200 litres : un nid à moustique ?

Non, si on prends soin de vider le fût en moins de trois semaines (avant que le quatrième stade larvaire n’est le temps de produire un moustique).

Je possède 8 fûts de 200 litres. Une cuve de 1000 litres et un collecteur de 300 litres. Soit 2,9 mètres cubes au total.

En plein été, j’use 150 litres/jour.

Mes fûts sont vidés au plus vite (en plein été) en 11 jours.

Ma capacité de rétention d’eau s’épuise en moins de 20 jours en plein été.

Ainsi, malgré mes trois points de collecte, je  risque de tomber en panne sèche et être à sec certains jours, pendant les mois de juin, juillet, août et septembre… A voir. Prévoir des alternatives à l’arrosage : Binage, paillage, etc…