Archives de catégorie : Réemploi Récupération et bricolage

Récupération de terreau, de lombricompost, de crottin de cheval, de canalisation de chantier et autres. Dans le cadre du RRR (re-use, reduce or re-cycle).

Culture en bacs : Du grillage pour la protection des semis !

Un autre titre à cet article : Dans le cadre du RRR (Recycle / Re-use / Reduce) ou (Recycle / Re-emploi / Reduction des déchets)

Culture en bac : Un moyen de protection des semis contre les chats fouisseurs de crotte !

Bac Bois 2 - Grillage anti-chat - DZprod Jardin - 02 mars 2016
Bac Bois 2 – Grillage anti-chat – DZprod Jardin – 02 mars 2016

J’ai de la chance d’avoir pu récupérer ces bouts de grilles rigides à la déchèterie. J’ai également de la chance que les montants qui sur-élèvent le grillage s’ajustent parfaitement à la dimension de mes bacs. Il suffit d’un petit coup de disqueuse et la grille se positionnent sur les bacs en offrant un espacement entre le terre et le grillage : juste de quoi empêcher les chats de poser leur pêche !

Grillage anti-chat - DZprod Jardin - 02 mars 2016
Grillage anti-chat – DZprod Jardin – 02 mars 2016
grillage anti chat pour la protection des semis
grillage anti chat pour la protection des semis
  • Prise de vue: 2 mars, 2016

Tour à pomme de terre – jardin urbain – réemploi canalisation de chantier BTP – Rochefort du Gard

Tour à pomme de terre – jardin urbain – réemploi canalisation de chantier BTP – Rochefort du Gard, un titre d’article pompeux ?

  • Très à la mode : La tour à pomme de terre (comme la tour aux fraises),
  • Ingénieux : Le réemploi de section de canalisation de chantier BTP (cf chantier à côté de la gendarmerie à Rochefort du Gard),
  • Lieu : Ouvert à tous, au jardin urbain (quartier « Allée des Pébriers » à Rochefort du Gard.
PDT en canalisation - Jardin Urbain Rochefort du Gard - 30-05-2017
PDT en canalisation – Jardin Urbain Rochefort du Gard – 30-05-2017

Au 26/05/2017 :

  • Pomme de terre Élodie ( Utilisation :Toutes utilisation culinaire; Rendement : Bon ; conservation : 6 mois ! Temps de culture de 85 à 115 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 28/35mm).
  • Pomme de terre Sirtemia ( Toutes utilisation culinaire; Rendement : Assez Bon ; conservation : 3 mois ! Temps de culture de 75 à 100 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 28/35mm).
  • Pomme de terre Samba (Frite, four, purée, potage ; Rendement : Très Bon ; conservation : 6 mois !) Temps de culture de 100 à 130 jours. Peau jaune, chair jaune. Calibre 25/35mm.

Recyclage tonne à eau (cuve de 1000 litres) en serre pour plantes grimpantes

Recyclage tonne à eau (cuve de 1000 litres) en serre pour plantes grimpantes : l’idée est née avec le désir de ne pas mettre à la benne une cuve dont la vanne fissurée la rendait hors service.

cuve 1000 litres transformée en serre cucurbitacée - association la jarre écocitoyenne - dzprod jardin
cuve 1000 litres transformée en serre cucurbitacée – association la jarre écocitoyenne – dzprod jardin

L’idée :

  1. Enlever la cuve plastique de l’armature en métal
  2. Tronçonner la partie H.S ( la vanne) – Bande de 20cm)
  3. Placer l’armature sur un carré potager puis planter ou semer des plantes grimpantes,
  4. Replacer la cuve pour que le tout fasse une sorte de mini-serre !

Les vidéos présentent ses étapes avec quelques conseils et astuces :

RRR cuve 1000 litres percée tonne à eau réemployée en mini serre avec treille (culture des melons, cornichon, et autres cucurbitacées)

2. Démonter la cuve de son enrobage métallique. Ensuite : Retourner la cuve et tracer le contour afin de préparer le tronçonnage du pourtour à la disqueuse.

3. Astuces et conseils pour le découpage du pourtour à la disqueuse : Bleu de travail, protection des mains, des yeux et de la bouche… Utiliser des planches comme taquets pour finir le disquage afin de travailler en sécurité !!!

4. Utiliser de simples ballots de paille pour dessiner un pourtour. Poser alors la grille métallique sur les ballots après avoir rempli l’intérieur des ballot avec de la terre bien amendée !!!

5. Semer ou planter des plantes grimpantes (des cucurbitacées), des melons ou courges, cornichons, etc… puis poser à l’intérieur de la structure métallique la cuve retournée telle une serre de forçage. Sur les 2 ergots on peut se fabriquer des poignées afin de manipuler et extraire la cuve avec plus d’aisance. N.B : la cuve plastique tiens toute seule sur les renforts lorsqu’on la surélève un peu : c’est pratique pour l’arrosage car on n’est pas obligé de l’enlevé entièrement !!!

L’arrosage est facilité avec un petit arrosoir. La cuve tiens toute seule sur les supports métalliques horizontaux !

Voilà un recyclage rapide (en 2 heures de temps) d’une cuve à eau vouée à la benne. On aime également la rapidité de mise en place d’un nouveau bac de culture : on ne creuse pas le sol, les ballots de foin sont issus eux aussi de la récupération :Trop vieux pour être donnés en fourrage aux chevaux, les ballots, c’est balo, étaient à l’abandon. Le foin est recyclé ici en pourtour pour bac de culture plutôt qu’en paillage. Ici, les graines contenues dans le foin ne risquent pas d’ensemencer la terre de culture.

Lorsque les plantules seront assez grandes, on enlèvera la cuve plastique. Les cucurbitacées viendront alors produire des fruits suspendus…. on l’espère !!!

Résultat au bout d’un mois :

Cette idée originale est née au sein de l’association la JARRE Écocitoyenne de Rochefort du Gard !

Rejoindre la JARRE et participer à ses nombreux projets : association@lajarre.fr

Article MIDI LIBRE du 12-04-2017 – David & DZprod Jardin – La Jarre écocitoyenne

Mercredi 12 avril 2017 Ed : Nimes, Page 17, 413 mots

David Zicola, un homme éco engagé

David Zic­ola veut par­ti­ci­per à une prise de conscience. David Zic­ola, phi­lan­thrope, phi­lo­sophe à sa ma­nière, ad­mi­ra­teur de Pierre Rabhi, mais aussi as­sis­tant d’édu­ca­tion, li­cen­cié en bio­chi­mie, ti­tu­laire d’un bac amé­ri­cain avec men­tion “ho­no­ri­fique” est un homme en­gagé. En­gagé vis-à-vis de ses sem­blables, de notre mode de vie qui lui semble par­fois aber­rant. «Alors, dit-il, qu’il en fau­drait si peu pour que le quo­ti­dien soit plus fa­cile.» Éco­lo­giste ?
«Couci-couça, ça tombe sous le sens.» Il pré­fère le terme d’éco­ci­toyen. Avec la com­pli­cité de la mu­ni­ci­pa­lité, il crée sur une par­celle sans maître, un jar­din par­tagé. Ce qui en­traîne la créa­tion d’une as­so­cia­tion. So­li­da­rité, échanges, ren­contres entre les gé­né­ra­tions, des ob­jec­tifs qui passent à tra­vers le jar­din et son pro­lon­ge­ment : la trans­for­ma­tion ali­men­taire en cui­sine. Au­to­no­mie ali­men­taire de qua­lité, agroé­co­lo­gie, per­ma­cul­ture, pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­sité, du pa­tri­moine, mu­tua­li­sa­tion des moyens tech­niques, des ma­té­riels (prêts d’ou­tils, com­pos­teurs, pou­laillers, bacs, etc.) sont le credo de l’as­so­cia­tion. Mais cela va plus loin avec les éco­no­mies de res­sources, la re­cherche de ré­duc­tion des dé­chets, leur ré­em­ploi, les consom­ma­tions sai­son­nières et lo­cales, les dif­fé­rentes pra­tiques de conser­va­tion et de trans­for­ma­tion ali­men­taire des pro­duits issus du jar­din, en par­te­na­riat ou non avec des struc­tures so­cio-édu­ca­tives ou autres as­so­cia­tions.

photo midi libre du 12-04-2017 - David Zicola - DZprod Jardin - la jarre écocitoyenne
photo midi libre du 12-04-2017 – David Zicola – DZprod Jardin – la jarre écocitoyenne

DZ­prod. jar­din (mo­teur de re­cherche) sé­duit des en­seignes de ma­té­riels de jar­di­nage. Le voici «tes­teur d’ou­tils». Ré­cu­pé­ra­teur de ma­té­riaux. On l’ap­pelle pour lui pro­po­ser du ma­té­riel in­uti­lisé. On le voit bien la no­tion de jar­din par­tagé est plus qu’une mode. Les mu­ni­ci­pa­li­tés s’y in­té­ressent. Le conseil mu­ni­ci­pal des jeunes Ro­che­for­tais étu­die le pro­jet mu­ni­ci­pal de créer un jar­din d’aro­mates, place de la Ré­pu­blique dans la fon­taine du Dau­phin.
Il crée son as­so­cia­tion David Zicola a son propre po­ta­ger. Bien garni : lé­gumes peu connus, plants sous cloches ou dans des bacs. Une pro­duc­tion qui lui per­met­tra de vivre en au­to­suf­fi­sance. C’est aux caisses d’une en­seigne de jar­di­nage qu’on peut le voir le week-end. Mais c’est sur in­ter­net que cha­cun peut prendre conscience de son im­pli­ca­tion. L’as­so­cia­tion exis­tante “DZ­prod Jar­din : du jar­din à l’as­siette” s’as­so­cie à la fu­ture as­so­cia­tion La Jarre qui dé­ve­lop­pera la par­tie éco­ci­toyenne (re­cy­clage, tri, dé­chè­te­rie, pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­sité) et la mise en re­la­tion des adhé­rents et ac­teurs lo­caux : as­so­cia­tions, mai­ries, écoles… association@​lajarre.​fr. Dans un mo­teur de re­cherche, DZ­prod Jar­din, plus de 600 ar­ticles ! Chaîne You­tube DZ­PROD JAR­DIN ; Fa­ce­book DZ­PROD JAR­DIN david.​dzprod.​fr/​blog/.​ Site en construc­tion : www.​lajarre.​fr.

  • Tous droits réservés Midi Libre 2017
  • 7e5dfd8111da9a7370c766d6511b1b79c278d9e1
  • Parution : Quotidienne
  • Diffusion : 108 012 ex. (Diff. payée Fr.) – © OJD DSH 2015/2016
  • Audience : 618 000 lect. (LNM) – © AudiPresse One 2015/2016

Usage détourné de la serre haute Pouss’ vert : L’élevage de poussins !

Dans la série RRR :Ici bon exemple de RÉ-Emploi !

Chaque année à la même date, j’achète 2 poules pondeuses. Du coup cet article est un « marronnier »!!!

L’idée présenté dans cet article est le re-emploi d’un module de serre MODUL’O, suite à l’utilisation primaire au jardin. L’usage est détourné : Ici, on utilise la serre en couveuse improvisée !!!

Le 08/04/2017 :

Le 05/04/2016 :

Je viens d’acheter un nouveau module de serre haute de chez Pouss’vert (J’adore cette marque Française localisée à Loriol, proche d’une part de mes valeurs et d’autre part proche de ma commune native (Pierrelatte) dans la Drôme. Je n’ai pas de mal à leur faire un peu de Pub car les produits sont bien pensés !

Le but de détourner la serre en couveuse : Garder au chaud des poussins en attendant que leur plumage soit assez conséquent avant leur introduction au poulailler partagés du Loucastarelet. Nous sommes en Avril et en Avril : Keep your feathers & don’t get ill ! (I love to show off my english !)

La mise en place du Tunnel Haut Modul’O 60 :

Poussin sous Tunnel Modul'o 60
Poussin sous Tunnel Modul’o 60

Introduction de mes deux petites poulettes :

Intallation de ma poulette Marans dans le tunnel Modul'O 60
Intallation de ma poulette Marans dans le tunnel Modul’O 60
Installation de ma poulette de Gascogne au 05-04-2016
Installation de ma poulette de Gascogne au 05-04-2016

Forçage de poussin - tunnel Modul'O 60
Forçage de poussin – tunnel Modul’O 60

Notez les bouteilles d’eau chaude (attention pas brûlantes !). La nourriture : des graines germées taillées au couteau et de la mie de pain toastée. Je sais, je sais : c’est de la haute gastronomie mais j’ai un but : Produire de merveilleuses pondeuses, des poulettes de compète  !

Quelques conseils :

Mes trois poules au 08 Avril 2016
Mes trois poules au 08 Avril 2016

Une autre remarque : Ne pas craindre que vos chats ne vous mangent vos poulettes. Les chats respectent les gallinacées surtout lorsque ces dernières partagent la cellule familiale à  l’intérieur de la maison. Par contre ils feront les curieux et c’est bien naturel.

Tunnel Modulo et élevage de poussin
Tunnel Modulo et élevage de poussin

Au bout de deux jours, chats et poules se côtoient à merveille. Au bout d’une semaine la poule ose même venir chiper la pâtée des chats presque sous leur moustaches…. La preuve en image avec ma poulette rousse de l’année dernière :

La poule rousse met la pâtée au chat
La poule rousse met la pâtée au chat !

Voila donc une idée pour optimiser le temps d’utilisation de vos serres Modul’O en les rentabilisant dans un usage détourné !!!

  • Prise de vue: 6 avril, 2016

Production de semis en godet : formule 2017 (avec la mi-serre Calipso, MV Industrie)

La jardinière haute Calipso Combi de chez MV Industrie permet, grâce à sa cloche de forçage, de produire des godets de semis sans se casser le dos ! C’est à hauteur d’homme que l’on travaille.

Le suivi et la préparation des godets devient enfantin ! La  vidéo ci-dessous, propose une nouvelle fonctionnalité d’utilisation de cette mini-serre à double bacs à rétention d’eau.

David, de DZprod Jardin pour l’association La Jarre, à Rochefort du Gard prouve par l’image de l’efficacité de ce nouveau concept de serre : praticité et performance en image !

Le plus de cette serre : Voir l’article sur les caractéristiques la mini-serre calipso combi, voir l’article sur le premier essai concluant de la mini-serre. Le top : les croisillons modulables et le fait de pouvoir intégrer des godets 8cm/8cm en plastique du commerce. On peut ainsi ré-employer les godets achetés en jardinerie ou en grande surface !!! Encore une idée de RRR (réemploi, recycle & ré-utilise) chère à DavidZ !

L’idée de superposer les godets en deux étages est plutôt bien pensée, non ?

Amélioration sur la production de godets par rapport à l’année 2016 (l’année dernière) :

  • forçage des godets dans une mini-serre « calipso de chez MV industrie » et travail à hauteur d’homme (En 2016, c’était dans les tunnels Modul’O60 de chez Pouss’vert, filiale de MV Industrie : Le contrôle de l’arrosage est moins facile (fréquence, splashing…et difficulté d’orienter le petit arrosoir dans le tunnel. Le surplus d’humidité ruisselle sur les parois et est gardé dans le tunnel : risque cryptogamique accru. Avec la Calipso, le ruissellement est moins important car contenu dans le double bac ! L’hygrométrie y est optimale !!!),
  • le terreau a été savamment préparé pour éviter la fonte des semis et les maladies cryptogamiques : mélange 50/50 de terreau de semis et bouturage de chez Botanic et d’un compost Maison Tamisé. Le tout passé au four 1h30 à 110° dans des 4 plats à gratin superposés dans le four pour en optimiser sa capacité. (Nota Bene : Juste avant, on en a profité pour faire une crème aux œufs, voir la recette rapide (10min) et tout simple sur l’article dédié à la crème aux œufs. Cette recette est prétexte a optimiser l’énergie dépensé par le four : La cuisson de cette crème aux oeufs se fait en démarrant à four froid !!!).
  • Les étiquettes de marquage sont facilement collables sur les rebords de la serre calipso (pas de risque de les détériorer lors de l’arrosage).

Après avoir planté l’ensemble de mes godets dans le jardin, j’ai utilisé ma jardinière pour une culture d’aromatique au plus près de la cuisine (voir l’article  » comment rentabiliser l’achat d’un pot de basilic du commerce et avoir du basilic en quantité pour toute la saison estivale » !!!)

Comment mieux cultiver le basilic en pot en terrine ou en jardinière - DZprod Jardin
Comment mieux cultiver le basilic en pot en terrine ou en jardinière – DZprod Jardin

 

Ré-emploi d’une structure porte-revue en support pour plante grimpante !

Une idée de RRR (ré-emploi) chère à l’esprit de l’association la Jarre, à Rochefort du Gard. L’association est en … construction, les statuts sont fait, reste la déclaration à la préfecture… Les articles concernant le jardin aromatique de quartier seront alors émis sur le .fr de l’association  » lajarre.fr » : La classe !

Pour l’instant et pour mémoire, cet article retrace le travail fait le jour de la venue du printemps : la mise en place d’une structure métallique pour accueillir des plantes grimpantes : Une idée de Ré-Emploi, donc une idée RRR (Re-use, Reduce or Recycle), TOP la CLASSE !

Le jour suivant : Le 21/03/2017,

  • Boutures de pervenche (plante couvre sol mi-ombre). Plus tard, on fera grimper des ipomées et des capucines géantes…,
  • un lit de 10cm de plaquettes forestière,
  • une couverture de 10cm de compost issu de la déchèterie,
  • un lit de culture d’un mélange 50/50 de compost issu du composteur de quartier et d’un vieux terreau d’un pot de chrysanthème,
  • un couvert de BRF et de plaquettes forestières issus de l’entreprise forestière DONNADIEU qui DONNE à la JARRE !!!
Jardin de Quartier - 27 mars 2017
Jardin de Quartier – 27 mars 2017

 

  • Prise de vue: 27 mars, 2017

Lola’s Ranch : centre équestre de Domazan & filon d’or noir pour les jardiniers Bio !

Lola’s Ranch : centre équestre de Domazan & filon d’or noir pour les jardiniers Bio !

Sous couvert de l’association DZprod Jardin et de l’association « La Jarre », Violaine BARBERET la propriétaire du centre équestre vous laissera prendre quelques seaux de crottin, l’or noir du Jardinier !

Une belle découverte en accompagnant Lise (première adhérente aux associations DZprod Jardin et la JARRE à Rochefort du Gard). Lise passe beaucoup de temps dans ce centre équestre car elle a un cheval en Demi-Pension.

David de DZprod Jardin s’y est rendu et on lui a même pretter une brouette de compétition pour transporter ses poubelles d’or noir !

Nouveau spot de crottin 2017 - DZprod Jardin
Nouveau spot de crottin 2017 – DZprod Jardin

Comment  aller à LOLA’S RANCH : Sortir du village (direction Nîmes), après avoir passé le plateau de Signargues, on arrive à un rond point (celui où on voit l’entrepôt du service après vente de DARTY). Ne pas prendre « Direction Nîmes » mais la sortie suivante « Domazan ». On fait alors 2 km et on apercevra le centre équestre sur la droite.

Lire la vidéo suivante (puis cliquer sur « J’aime » et « S’abonner à la chaine ») : Cela améliorera mon référencement. Merci à tous.

Il vous faudra demander la permission à Violaine, la propriétaire des lieux, afin de soutirer une peu de crottin… et vous pourrez par là même découvrir ce lieu magnifique et les activités proposées en son sein :

Tarifs et prestation sur demande : Violaine BARBERET (06.17.69.59.91).

  • Passage de galops fédéraux,
  • Anniversaire au contact des chevaux et de la nature,
  • Randonnée (demi-journée et/ou sur plusieurs jours !)
  • cours d’équitation (à l’unité, carte de 10 cours, à l’année…)
  • Initiation à la Voltige cosaque, l’Éthologie, l’ ÉquiFeel, l’ ÉquiFun, le dressage, le cross, etc…

Novice ou cavalier confirmé, y’a de quoi s’éclater !!!

Novice ou jardinier confirmé, y’a du crottin à racler !!!

 

  • Prise de vue: 23 février, 2017

Merci à l’entreprise forestière Donnadieu à Rochefort du Gard

Merci à l’entreprise forestière Donnadieu à Domazan ! Depuis la création de l’association, l’entreprise forestière Donnadieu (située sur le plateau de Signargues de Rochefort du Gard – Domazan) est devenue mécène dans la création de sols vivants.

Donnadieu - garage ADMD - DZprod Jardin
Donnadieu – garage ADMD – DZprod Jardin

Dzprod Jardin et les jardins partagés à Rochefort du Gard ont à disposition 3 agradants (le contraire de dégradants) des sols :

Nous considérons ces trois composants comme de l’or, si leur emploi au jardin est fait au bon moment, dans les bonnes quantité sans créer de faim d’azote trop importante.*

L’association peut vous donner conseil sur l’utilisation raisonnée de ces matières naturelles : Dans le cadre Ecophyto2018, l’engouement pour ces matières nobles devrait s’accroitre. DZprod Jardin et les jardins partagés à Rochefort du Gard peuvent se rendre disponibles pour étudier vos besoins (fonction de vos projets) et vous mettre en relation avec l’entreprise forestière.

Bois , maladie, les alterations du bois, un article pour en savoir plus….

 

RécupH2O_Edika

Au 02/04/2014 : Ce récupérateur d’eau de 300 litres est couplé avec plusieurs fûts ouverts de 220 litres.

RécupH2O_Edika au 02-04-2014
RécupH2O_Edika au 02-04-2014

Le collecteur principal m’a été vendu 15€ par la mairie de Pierrelatte. La commune participait financièrement de moitié pour fournir les propriétaires en réserves d’eau de pluies. Cette action écologique me fût profitable ! Après 10 ans d’utilisation c’est quelques dizaines de mètres cubes d’eau économisés.

Le récupérateur de 300 litres a été modifié : 4 petits trous permettant de faire passer des serreflexs dans les angles du capot et maintiennent le récupérateur et son capot ensemble en cas de grands vents. Cette étanchéité permet également de limiter la ponte des moustiques.

Le tube de descente transperce le capot par un trou créé également à cet effet. Sur le côté le trop plein s’échappe dans un fût de 220 litres ouvert sur le dessus. Inconvénient : L’eau stagnante favorise la ponte des moustiques. En utilisant prioritairement l’eau contenue dans les fûts ouverts, les larves de moustiques n’ont pas le temps de se développés en moustiques.

En été, il faut vider les fûts ouverts en moins de trois semaines :

Dans l’eau, les œufs pondus isolés ou groupés par paquet de 50 à 200, vont flotter le temps que l’embryon se développe, environ une semaine en été, mais plusieurs mois en hiver. L’éclosion de chaque œuf donne une larve qui ressemble à un têtard microscopique (photo larve) et qui vit dans l’eau. La larve subit 4 mues avant de devenir une nymphe (photo nymphe) d’où émergera le moustique adulte (photo émergence) en deux semaines environ. Le moustique adulte quitte la surface de l’eau et commence sa vie d’insecte volant. Lorsque les conditions de températures sont moins favorables, la durée de ce cycle peut augmenter considérablement et permettre par exemple au moustique de passer l’hiver à l’état de larve
Dans quelles eaux prolifèrent les moustiques ? Des pépinières aux eaux usées, la vigilance commence par les gîtes larvaires.

cf : http://vigilance-moustiques.com/moustiques-en-france/moustiques-communs-en-france/la-vie-dun-moustique/

Au 19/05/2014 : Placement d’une cuve de 1000 litres à côté du collecteur de 300 litres.

Cuve 1000l EdikaRécup au 19-05-2014
Cuve 1000l EdikaRécup au 19-05-2014

La cuve est installée sur un lit de palettes. Dans le futur, il serrait judicieux de surélever cette cuve de 1000l d’un bon mètre afin d’obtenir une pression optimale en sortie.

Au 05/09/2014, la cuve n’est toujours pas surélevée mais elle collecte maintenant les eaux de pluie directement. De plus, en raccordant un tuyau à la cuve, j’arrive à remplir en totalité un fût de 200 litres placé n’importe où dans le jardin.

Collecte directe récupérateur Edika au 05-09-2014
Collecte directe récupérateur Edika au 05-09-2014

Au 02/11/2014 : La cuve se prépare à une réhausse… J’aurais pu opter pour une superposition de brique…. mais cela m’aurait fait du travail, l’achat de 12 moëllons, le transport etc…

cuve 1000l Edika au 02-11-2014
cuve 1000l Edika au 02-11-2014

Noter que le conduit est fixé maintenant au mur et que la partie collecteur est raccourci afin d’augmenter la réhausse.

Une idée : une réhausse avec des tranches de troncs d’arbres de 25cm de diamétre, commandée auprès de l’entreprise de bois de chauffage Donnadieu à Rochefort du Gard. (Voir leur site : http://www.bois-donnadieu.fr/) Pour un peu moins de 15€, j’obtiens 4 sections de 70cm de hauteur et 25cm de diamétre. L’avantage du bois plutôt que des briques, si un jour je démonte la cuve, je pourrais valoriser le bois pour le chauffage ! Développement durable, coût carbone, etc….

Le 10/11/2014 : Je passe chez Donnadieu et je fais couper mes tronçons et les installe le jour même ! Je prends soins de disposer la cuve sur des chevrons de récupération (cf chantier photovoltaïque).

Rehausse cuve 1000l Edika sur tronçon en bois au 12-11-2014
Rehausse cuve 1000l Edika sur tronçon en bois au 12-11-2014

Le lendemain : petite pluie, le sur lendemain, grosse pluie… et voilà la cuve remplie ! Photo à l’appui !

Rehausse sur tronçons en bois au 12-11-2014
Rehausse sur tronçons en bois au 12-11-2014

Il me faudrait maintenant installer un trop plein : ce serait parfait !

Au 29/09/2016 : La vanne de la cuve présente des difficultés à rester étanche. Toujours pas de trop plein installé…

cuve1000l-edika-dzprod-jardin-29-septembre-2016
cuve1000l-edika-dzprod-jardin-29-septembre-2016

Lors des fortes pluies (cévenoles), l’eau est évacuée grâce à un tuyau, à l’extérieur de la propriété, dans la rue. Dans le futur, il me faudra installer un trop plein pour ne pas risquer de vider au complet la cuve lorsque je le fais en manuel et que j’oublie que la cuve  vide. On perd 100 litre de capacité mais on ne risque pas de retrouver sa cuve vide. Avec un trop plein, on récupérer 900 litres au lieu de 1000, mais on évacue tout le surplus et les eaux de pluie sans avoir à se soucier d’aucune manipulation.

Notice de montage d’un trop plein sur une cuve de 1000 litres.

  • Prise de vue: 2 avril, 2014