Comment obtenir un gros potiron ?

Cette année, je me lance dans la culture d’un potiron en espérant en obtenir un d’un bon calibre. Parmi toutes les cucurbitacées, il faut choisir celles qui s’y prêtent : j’ai choisi des semences de potiron « Altantic Giant »

Potiron Atlantic Giant - 200kg par fruit - vilmorin
Potiron Atlantic Giant – 200kg par fruit – vilmorin

Nous sommes mi-mai, dans le sud de la France, je vais semer directement en pleine terre, dans un sol préalablement enrichi en compost mûr.

J’ai choisi de faire mon essai, à la vue de tous, dans le jardin aromatique de quartier « allé du Pébrier », dans un carré potager « en ballot de paille ». Je vais forcer mon plant sous cuve plastique de 1000 litres ré-employée en serre ! Par contre, je ne vais pas utiliser l’armature métallique comme support de mon potiron.

Une cuve de 1000 litres HS ré-employée en structure et serre pour cucurbitacées !
Une cuve de 1000 litres HS ré-employée en structure et serre pour cucurbitacées !

Je vais semer tout autour du plant de potiron du maïs (maïs sucré Rustler) car ils s’assurent mutuellement une production supérieure à la moyenne.

Maïs sucré Rustler - 50 graines - 9euro49 - Vilmorin
Maïs sucré Rustler – 50 graines – 9euro49 – Vilmorin

Il faut taillez en début de végétation lorsque la plante à 4 ou 5 feuilles (en pinçant au-dessus de la 2e feuille), puis à 2 feuilles au-dessus de l’unique fruit que je vais laisser.

NB : Pour avoir un potiron énorme, je ne vais laisser qu’un seul fruit (c’est le secret pour un ÉNORME fruit !)

Astuce : Recouvrir de terre + mulch une partie de la tige. De nouvelles racines, à ce niveau iront nourrir le fruit !!!

NB : Pour éviter que le fruit ne pourrisse, il faudra le protéger du sol par une planchette.

IMPORTANT : (cf copier/coller depuis la page Ooreka)

1) Le potiron peut être affecté par l’oïdium : des taches poudreuses blanches envahissent les feuilles qui brunissent et meurent.

  • En prévention, pulvérisez de lait dilué à 20 % ou utilisez des poudrages foliaires à base de dolomie (CaMg(CO3)2).
  • En traitement, supprimez les feuilles trop attaquées et poudrez avec un mélange de 50 % fleur de soufre et 50 % dolomie.

2) Limaces et escargots adorent dévorer les jeunes plants.

  • En prévention, installez des barrières de coquilles d’œufs écrasées par exemple (ou de la terre de diatomée),
  • En traitement, épandez du ferramol (en dernier recours).

Le 16/05/2018 : semis au jardin du loucascarelet dans le caisson F de graine de potiron géant et de maïs ; semis dans la structure sur ballot de paille au jardin urbain du Pébrier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *