Entretien pulvérisateur - seringue silicone BERTHOUD - TECNOMA - DZprod Jardin - 27-01-2018

Graisse silicone BERTHOUD – Entretien des pulvérisateurs à usage domestique

Si vous voulez conserver le bon état de marche de votre pulvérisation… pensez à en faire l’entretien ! Petits ou grand, votre pulvé nécessite un minimum d’entretien : un nettoyage à grand eau et le graissage des joints.

Suite à l’achat de mon nouveau pulvérisateur « TECNOMA, modèle PURE » qui accepte les recettes de purins, décoctions et autres préparation MAISON, je préfère être très rigoureux dans le nettoyage, l’utilisation et la mise en hivernage de mes pulvérisateurs en employant une graisse silicone spécifique du fabricant (Hozelock, Berthoud, Tecnoma : c’est la même Maison !!!)

Les professionnels, les agriculteurs et tout ceux qui utilisent des produits phytosanitaires ont reçu une formation et obtenus leur agrément obligatoire « le certificat écophyto » et connaissent les recommandations en terme d’usage et de nettoyage de leurs appareils pour le traitement pulvérisé.

Le particulier, quant à lui, est peu informé… et n’a pas reçu de formation… là, je m’éloigne du but de cet article qui est simplement le conseil d’entretien d’un pulvérisateur domestique (achat en grande surfaces et magasins spécialisé tel que botanic®)

Quand entretenir son pulvérisateur ?

  • après hivernage du pulvérisateur : graisser les joints avec la seringue silicone spéciale BERTHOUD (réf 219374) (quoique l’on utilise aussi le pulvé pour les traitements d’hiver (cf huile végétale pour les fruitiers juste avant le gonflement des bourgeons, afin d’éradiquer les larves hivernantes dans les anfractuosités de l’écorce…),
  • périodiquement suivant l’intensité de l’usage…
Entretien pulvérisateur - seringue silicone BERTHOUD - TECNOMA - DZprod Jardin - 27-01-2018
Entretien pulvérisateur – seringue silicone BERTHOUD – TECNOMA – DZprod Jardin – 27-01-2018

Le graissage des joints permet :

  • de conserver votre pulvérisateur plus longtemps (si vous le remisez l’hiver à une température supérieure à 5°c, sinon les plastiques et les joints thermo-moulés se dégradent),
  • une mise en pression optimale,
  • de faire des économies et préserver la planète (en limitant les rachats par manque d’entretien) !

En plus des joints, il faut également penser (mais cela est évident) à bien passer sous l’eau la buse, le porte-buse, le filtre de lance et l’ensemble de la pompe…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *