poule attaquée par ses congeneres - DZprod Jardin

La cruelle réalité d’être une poule !

Lorsque l’on change son cheptel de poules afin d’avoir un taux de ponte obtimum, il faut impérativement introduire un lot de poules mais jamais une seule poule. Cette dernière devient la « tête de turc » du groupe, le « vilain petit canard », « l’homme à abattre », « l’intrus » qu’il faut chasser coute que coute.

Nous avons fait la malheureuse expérience, au jardin partagé du Loucascarelet : Une fin d’après midi, un voisin me téléphone en me disant « une poule ça intéresse ? Je l’ai trové dans mon jardin, je ne sais pas comment elle a fait pour arriver jusqu’ici ?  »

Une fois les voisins questionnés sur cette mystérieuse galinette, je décide de l’inclure au poulailler partagé du Loucascarelet.

Les animaliers, à botanic® Saint Anthelme (Avignon, Villeneuve lez) m’avaient dit « il est préférable d’inclure au minium 2 poules à un lot de poules existant : cela évite qu’elles ne se chamaillent… »

Hé bien, c’est vrai !

Ma pauvre poulette orpheline s’est fait défoncer en 24 heures chrono. Je l’ai retrouvé en piteux état… J’ai même crue qu’elle ne s’en remettrait jamais tellement ses blessures étaient profondes.

Nous avons du improviser une deuxième poulailler, juxtaposé au premier, laissant l’orpheline, hors de portée de ses 3 bourreaux territoriales !

poule attaquée par ses congeneres - DZprod Jardin
poule attaquée par ses congénères – DZprod Jardin

J’ai halluciné sur la capacité de cette jeune poulette à cicatriser de ses blessures ! En 2 semaines, alors que je la croyais condamnée, la peau s’est refermée comme par magie, alors qu’un trou de 8 à 10cm de diamètre s’était formé et que du pu commençait à poindre sur les pourtour de la blessure… Bref, incroyable !

Conclusion : Ne jamais inclure une seule poule à un lot de poules existant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.