Larve Orycte en gros plan 18-03-2015

Les larves d’Oryctes saproxylophages du Compost

Larves-composteur-au-18-06-2007-Lirac
Larves-composteur-au-18-06-2007-Lirac

7 ans de cohabitation et les premières larves trouvées sont maintenant d’impressionnantes mastodontes !

Les protéines du futur
Les protéines du futur

La durée du développement larvaire est généralement de deux à trois ans en milieu naturel. Dans le composteur, elles me permettent la décomposition de petites branches. Si le travail de fragmentation n’est pas terminé alors que le compost est mature, ce n’est pas plus mal car les fragments restants aéreront la terre lorsqu’ils y seront mélangés.

Le nom le plus connu de cet insecte adulte est le « Rhinocéros ». Consulter la page pour plus de renseignements : http://www.insectes-net.fr/oryctes/ory2.html : « Arrivée à maturité, et donc au maximum de son développement, la larve (lucifuge) s’enterre assez profondément (15 à 20 cm en moyenne), et elle s’aménage une loge dite nymphale. Ovoïde, très spacieuse, et plus ou moins individualisée en regard du substrat, cette loge terreuse atteint presque la taille d’un œuf (parois incluses). Le passage à l’état de nymphe, puis à celui d’adulte, se fera de l’été à l’automne, mais l’insecte dit « parfait » ne sortira à l’air libre qu’au printemps suivant, voire en début d’été. »

Composteur au 10-06-2007
Composteur au 10-06-2007

Voir d’autres images sur Wikimedia : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Oryctes_nasicornis?uselang=fr

Une petite vidéo pour bien montrer la grosseur de ces larves : Larves ORYCTE composteur DZprod

Oryctes stade larvaire au 06-04-2014
Oryctes stade larvaire au 06-04-2014

On peut s’amuser à les cuisiner comme en Asie, c’est bourré de protéine. Bon, par contre il faut en avoir du courage pour les manger crues : Vidéo You Tube (beurk ou hummmm, yac or yummy ? Sensible du foie s’abstenir…)

Le 19/06/2014 :

En déterrant les patates amandine du L-Tronc, je trouve mon premier Orycte adulte au bout de quatre ans ! Je suis certain que celui-ci provient de mon composte car je me souviens les y avoir enfouies sous forme de larves au stade le plus évolué, juste avant le stade nymphale.

Orycte adulte au 19-06-2014
Orycte adulte au 19-06-2014

Le 18/03/2015 : Au Jardin du Loucastarelet

Ces larves proviennent des composteurs du Loucastarelet dont les piles ont été constituées depuis plus de deux ans sans avoir été retournées.

Les composteurs du jardin du loucastarelet au 18-03-2015
Les composteurs du jardin du loucastarelet au 18-03-2015

Dans la partie la plus basse du compost se trouvent ces larves d’Oryctes qui fuient la lumière le plus que possible (on dit qu’elles sont lucifuges).

Larve Orycte en gros plan 18-03-2015
Larve Orycte en gros plan 18-03-2015
Gros plan des larves saproxylophages des composteurs du Loucastarelet
Gros plan des larves saproxylophages des composteurs du Loucastarelet
 Une petite vidéo, un peu sadique, mais qui nous fait comprendre que si les poules se battent pour acquérir leur part du gâteau c’est que le « gâteau » doit être très très bon pour elles !!! En effet le taux de protéine, d’eau et de minéraux dans ses larves sont nécessaires à la constitution de bons œufs bio !!!

Merci d’avance, les poules !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *