Comptage disque phéromone mouche de la cerise - DZprod Jardin

Résultat du TEST – Piège à phéromone Carpocapse mâle de la cerise- ALGOFLASH NATURASOL

Résultat du TEST – Piège à phéromone – ALGOFLASH NATURASOL pour 3 dispositifs différents : Piège carpocapse des pommes et des poires, piège carpocapse des prunes et piège des mouches de la cerise.

Piège à phéromone ALGOFLASH NATURASOL – Mouche de la cerise (Rhagoletis cerasi) :

14 jours après la pose du disque de phéromone : le comptage et l’observation du disque…

  • une seule mouche de la cerise,
  • des mouches et pas mal de syrphes (qui ressemble à des petites mouches),
  • des moucherons en pagaille,
  • une abeille.

CONCLUSION : Pour une mouche de la cerise cible, une 50aines d’autres insectes dont pas mal d’auxiliaires du jardin (syrphe et abeille)

Comptage disque phéromone mouche de la cerise - DZprod Jardin
Comptage disque phéromone mouche de la cerise – DZprod Jardin

Néanmoins il est bon de disposer des disques de phéromone dans ses arbres :

  • Afin de pouvoir reconnaitre la mouche de la cerise, encore faut-il savoir à quoi elle ressemble,
  • cela permet, si la pression des mouches de la cerise est importante de procéder à un traitement biologique ou à réfléchir à d’autres méthodes afin de limité cette pression (éliminer les fruits tombés à terre, placer les cartons alvéolés sur les charpentières… etc…)

Le retour d’expérience en vidéo : le 06 Mai 2017, (pose des disque le 24 Avril) : Il y a pas mal de syrphes engluées (dommage car les syrphes mange les pucerons (dans la vidéo je dis que les syrphes mangent les coccinelles mais c’est totalement faux, je pensais aux coccinelles qui elles aussi sont des dévoreuses de pucerons (surtout leurs larves))) !!! De plus, je ne m’en suis même pas rendu compte mais j’ai confondu SYRPHE et RAPHIDIE : Alors que les syrphes ressembles à de petites mouches, la RAPHIDIE a un long cou. Lorsque j’ai parlé de syrphe dans la vidéo c’était plutôt une RAPHIDIE qui se nourrit également de pucerons et d’insectes, cachés dans les écorces des arbres. La raphidie est donc également un auxiliaire au jardin biologique.

Le piège à phéromone atténu fortement le risque d’avoir des cerises véreuses car elle limite les mouches mâles (qui attirés par les phéromones viennent se coller au piège mortel) et empêche ainsi ces messieurs, à à féconder les femelles : les pontes sont limitées et donc moins de cerises véreuses.

CONCLUSION : En ce qui me concerne et en ce début du mois de mai, la comptabilisation des papillons englués montre qu’il est inutile de lutter biologiquement contre la ponte de chenille de carpocapse de mon cerisier Bigarreau Burlat (très précoce cette année, la pression du carpocapse (Rhagoletis Cerasi) est faible début mai.

En ce qui concerne mon autre cerisier, qui va donner ses cerises dans un mois environ, ce ne sera peut-être pas la même chanson !!!

Si comme moi vous avez différents cerisiers, mieux vaut garder un disque de phéromone pour en étaler la pose  (1 toute les 6 semaines) car les carpocapse peuvent pondre jusqu’à 200 œufs chacun et cela sur plusieurs générations (Avril, mai, juin…)

Lutte biologique : Voir le super article de OOréka.
Ensuite, on peut choisir de traiter ou pas : moi, j’accepte un peu de protéine !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.