VESCE - test comme engrais vert automnale - DZprod Jardin - 12-10-2017

Test engrais vert automnale (vesce commune)

Achat à botanic® d’une boîte de VESCE COMMUNE, une semence mellifère pour engrais vert. (poids net 120g : 30g de mulch et 80 de graines de vesce ; 6.99€)

Le test et fait dans les 8m² du bac pentagone. On a divisé la zone en 2 partie égale. L’une reçoit uniquement de la vesce et l’autre un mélange de blé/vesce/trèfle blanc.

Date du test 12/10/2017 malgré le calendrier de semis allant de Mars à mi-septembre. Le but est de voir si un amendement par un engrais vert est possible pendant le période de repos de la terre (automne hiver).

REMARQUES à faire remonter au service consomateur de botanic® :

  • en jardinerie, il n’existe pas d’engrais vert automnale…
  • dans les régions à hiver doux, les semis d’engrais verts de printemps prennent finalement de la surface de production…
  • le but des engrais verts étant de ne pas laisser le terre à nue autant semer un engrais vert à l’automne ; faucher ensuite avant le production de graine et mulcher le tout afin que le bénéfice d’avoir capter l’azote atmosphérique soit disponible dès le printemps,
  • On est surpris lorsqu’on ouvre le paquet de ne voir que très peu de « mulch connect » par rapport aux semences. Ramener à 78€/kg de semences, on s’attend également à des conseils pertinents…
  • semer à la voler des graines qui se doivent d’être enfouies à 3, 4cm de profondeur : c’est le risque de voir les oiseaux du ciel en profiter plus de votre terre du potager !!! Il vaut donc mieux après avoir semer à la voler, utiliser superficiellement le rateau ou une rotogriffe, puis ensuite seulement tasser légèrement le terre (j’utilise un platoir pour les petites surfaces ou les carrés potager),
  • les indications sur la surface de rendement est contradictoire : 30m² sur le devant le boîte, contre 10m² au dos de la boîte (cf conseil pour le semis) : cela triple le coût de traitement pour le jardinier amateur !

Il serait pertinent de trouver en jardinerie en plus des mélanges « printemps/été » (c’est la cas à botanic® Saint Anthelme), d’autres mélanges tout fait :

  • Mélange engrais verts « automne/hiver »
  • spécial « terre pauvre » (avec beaucoup plus de mulch connect par exemple, et une invitation à acheter algues marines, fibres de coco, lombricompost à part…)

Mon test étant de ne pas laisser la terre nue et de produire un engrais vert (captation d’azote) et créer un mulch lors du fauchage avant le fin de la floraison (avant que les graines ne soient produites…).

NB : Si on veut que le much se dégrade plus vite et que la terre soit alors disponible pour les semis de printemps, on va faire le test de couvrir le mulch produit du fauchage par des cartons (c’est offrir un refuge mais aussi une invitation au « aggradeurs du sol » souvent lucifuges de travailler, en nombre et plus vite (augmentant le cinétique de dégradation)).

NB : Pour les petits porte monnaie et les grandes surfaces, l’idée d’acheter un sac de blé (cf animalerie) de 25kg à 13,99€ me semble bonne. Cela renvoie à 56c le kilo soit 140 fois moins cher que la vesce !

Liens intéressants trouvés une semaine après les essais :

Au 01/01/2018 : Après 2 mois et demi après le semis de fin d’automne (12/10/2017), le volume enherbée est satisfaisant :

Test engrais vert hivernal à 75 jours - vesce et vesce et blé - dzprod Jardin - 01-01-2018
Test engrais vert hivernal à 75 jours – vesce et vesce et blé – dzprod Jardin – 01-01-2018

VOIR la VIDÉO : Résultat engrais vert semé en automne (octobre à mars) – DZprod Jardin (ou lire l’article qui finalise cet essai d’engrais vert hivernal)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.